for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: Trump annule la convention du Parti républicain à cause du coronavirus

Donald Trump a annoncé jeudi qu'il n'organiserait finalement pas de grand rassemblement en Floride fin août pour accepter sa nomination comme candidat du Parti républicain à l'élection présidentielle américaine de novembre, à cause de la flambée des cas de contamination au coronavirus que connaît la Floride. /Photo prise le 22 juillet 2020/REUTERS/Leah Millis

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a annoncé jeudi qu’il n’organiserait finalement pas de grand rassemblement en Floride fin août pour accepter sa nomination comme candidat du Parti républicain à l’élection présidentielle américaine de novembre, à cause de la flambée des cas de contamination au coronavirus que connaît la Floride.

Initialement prévu à Charlotte en Caroline du Nord, l’événement avait été déplacé par Donald Trump à Jacksonville en Floride après le refus du gouverneur de Caroline du Nord de lui garantir la tenue d’un rassemblement massif, du fait des risques sanitaires.

Toutefois, avec la flambée récente des nouveaux cas d’infection en Floride, certains élus et délégués du Parti républicain ont fait savoir qu’ils éviteraient de se rendre dans l’Etat.

S’exprimant lors d’un point de presse à la Maison blanche, Donald Trump a déclaré que ce n’était pas le bon moment pour organiser une “convention avec foule”.

“Le timing pour cet événement n’est pas bon”, a-t-il dit, indiquant avoir ordonné à ses conseillers d’annuler le rassemblement afin “de protéger le peuple américain”.

Il est toujours prévu que les délégués du Parti républicain se retrouvent à Charlotte au cours de la dernière semaine d’août, a précisé Donald Trump.

L’actuel locataire de la Maison blanche a ajouté qu’il prévoyait toujours de formuler un discours, mais sous “une autre forme”, et que des rassemblements virtuels seraient prévus.

Donald Trump a déclaré avoir au préalable prévenu le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, de sa décision.

La Floride est désormais l’un des Etats américains les plus touchés par la crise sanitaire, avec près de 390.000 cas de contamination et plus de 5.600 décès, selon un décompte de Reuters.

Steve Holland et Simon Lewis; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up