for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: Record des cas quotidiens au Brésil et en Argentine

Le Brésil et l'Argentine ont rapporté mercredi des records quotidiens de nouveaux cas de contamination au coronavirus, portant le nombre total d'infections confirmées en Amérique latine à plus de 4 millions et soulignant les difficultés auxquelles fait face la région pour contrôler la pandémie. /Photo prise le 22 juillet 2020/REUTERS/Ueslei Marcelino

SANTIAGO/RIO DE JANEIRO (Reuters) - Le Brésil et l’Argentine ont rapporté mercredi des records quotidiens de nouveaux cas de contamination au coronavirus, portant le nombre total d’infections confirmées en Amérique latine à plus de 4 millions et soulignant les difficultés auxquelles fait face la région pour contrôler la pandémie.

Le Brésil a enregistré 67.860 cas et 1.284 décès supplémentaires au cours des vingt-quatre dernières heures, selon les données du ministère brésilien de la Santé. Cela porte le bilan total dans le pays à plus de 2,2 millions de cas d’infection et 82.771 décès.

En Argentine, les autorités ont fait état de 5.782 nouveaux cas confirmés de contamination, un record sur une journée, dont la plupart dans la capitale Buenos Aires et sa périphérie. Depuis l’apparition du virus dans le pays, 141.900 cas d’infection ont été recensés.

Au Pérou, pays d’Amérique latine le plus touché par la crise sanitaire après le Brésil, le nombre de morts causés par le COVID-19, la maladie provoquée par le coronavirus, a été revu à la hausse à près de 17.500. Plus de 366.500 cas ont par ailleurs été rapportés.

Ces données mettent en exergue la difficulté des pays de la région à contrôler la crise sanitaire, alors que des stratégies différentes ont été adoptées.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a sans cesse minimisé la gravité du coronavirus, laissant livrés à eux-mêmes les gouverneurs et maires pour imposer des restrictions locales. Bolsonaro a de nouveau été testé positif au coronavirus mercredi, deux semaines après s’être placé en isolement.

L’Argentine et le Pérou ont très tôt décidé de mesures de confinement, mais sans jamais réussir à interrompre les transmissions locales du virus.

Javier Lopez de Lerida et Pedro Fonseca, avec Gram Slattery, Adam Jourdan; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up