for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Tokyo en alerte maximale face à l'envolée des cas de coronavirus

TOKYO (Reuters) - Tokyo s’est placée mercredi en état d’alerte maximum face au nouveau coronavirus en raison d’une envolée des cas quotidiens de contamination, la capitale du Japon étant confrontée à une situation “plutôt grave”, selon les termes de la gouverneure Yuriko Koike.

Tokyo s'est placée mercredi en état d'alerte maximum face au nouveau coronavirus en raison d'une envolée des cas quotidiens de contamination, la capitale du Japon étant confrontée à une situation "plutôt grave", selon les termes de la gouverneure Yuriko Koike (photo). /Photo prise le 15 juillet 2020/REUTERS/Kyodo

“Nous sommes dans une situation où nous devons adresser des mises en garde aux citoyens et aux entreprises”, a dit Yuriko Koike lors d’une conférence de presse, exhortant les habitants à s’abstenir de tout déplacement superflu.

Le taux d’infection au nouveau coronavirus à Tokyo est désormais au niveau “rouge”, le plus élevé sur une échelle de quatre, a ajouté la gouverneure, qui a dit s’appuyer sur l’analyse d’experts en santé publique selon lesquels les contaminations “dépassent les pics”.

Yuriko Koike s’est engagée à intensifier le dépistage de la population en exploitant notamment le matériel utilisé dans les universités.

“D’après ce que je constate, nous sommes maintenant dans une situation plutôt grave”, a-t-elle dit.

Face à la crainte d’une deuxième vague de contaminations partie de Tokyo, les appels se sont multipliés dans les rangs de l’opposition et sur les réseaux sociaux pour réclamer au gouvernement de suspendre sa campagne “Go To Travel” de promotion du tourisme intérieur.

Le ministre de l’Économie, Yasutoshi Nishimura, a cependant déclaré que cette campagne, qui prévoit des incitations à la consommation, serait maintenue avec prudence.

“De toute évidence, nous allons prendre en considération les opinions de bon nombre de nos concitoyens tout en surveillant l’évolution de la situation”, a-t-il dit.

La campagne, censée démarrer ce mois-ci, est déjà critiquée pour son coût en raison de l’attribution à un prestataire privé d’une partie de ses tâches administratives.

A Tokyo, le nombre quotidien de nouvelles contaminations a été supérieur à 200 au cours de quatre des sept derniers jours, avec un record à 243 vendredi dernier. Les tests effectués chez les employés des discothèques a notamment montré une augmentation des contaminations chez les jeunes et les trentenaires.

Les experts des questions de santé relèvent aussi un afflux de patients dans les hôpitaux de Tokyo, avec un doublement du nombre de personnes hospitalisées en l’espace d’une semaine.

Version française Juliette Portala, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up