April 28, 2020 / 11:44 AM / 3 months ago

L'Allemagne veut empêcher le transfert à l'étranger du savoir-faire médical

Le gouvernement allemand devra désormais être informé des prises de participations dans les entreprises essentielles du secteur de la santé de la part d'investisseurs extérieurs à l'Union européenne, afin de les examiner, annonce mardi le ministre de l'Economie, Peter Altmaier (photo), dans un communiqué. /Photo prise le 17 avril 2020/REUTERS/John MacDougall

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement allemand devra désormais être informé des prises de participations dans les entreprises essentielles du secteur de la santé de la part d’investisseurs extérieurs à l’Union européenne, afin de les examiner, annonce mardi le ministre de l’Economie, dans un communiqué.

“Cela s’applique par exemple aux vaccins, aux médicaments et au matériel de protection médical”, précise Peter Altmaier.

“C’est ainsi que nous pourrons empêcher le savoir-faire médical et la capacité de production qui sont essentiels pour les soins de santé d’aller à l’étranger. La crise du coronavirus que nous traversons actuellement montre qu’il s’agit d’une nécessité”, ajoute-t-il.

A l’avenir, le gouvernement pourra examiner les investissements de 10% ou plus de la part d’investisseurs hors UE.

Christian Kraemer, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below