April 28, 2020 / 4:54 AM / 3 months ago

Coronavirus/USA: Suffisamment de tests à disposition, assure Trump

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a dit lundi que les Etats-Unis continuaient d’accroître leurs capacités de dépistage du coronavirus et que suffisamment de tests seraient disponibles pour permettre un déconfinement, alors que l’opposition démocrate a reproché à l’administration fédérale des lacunes en la matière.

Donald Trump a dit lundi que les Etats-Unis continuaient d'accroître leurs capacités de dépistage du coronavirus et que suffisamment de tests seraient disponibles pour permettre un déconfinement, alors que l'opposition démocrate a reproché à l'administration fédérale des lacunes en la matière. /Photo prise le 27 avril 2020/REUTERS/Carlos Barria

Le président républicain s’est de nouveau exprimé lundi devant les journalistes à la Maison blanche, après n’avoir pas tenu de point de presse quotidien durant le week-end contrairement à ses habitudes depuis plus d’un mois.

En début de journée, la Maison blanche avait fait savoir que le point de presse prévu lundi serait annulé, avant de modifier à nouveau l’agenda de Donald Trump pour y glisser le rendez-vous avec les journalistes.

Des conseillers du président s’étaient prononcés en faveur d’une “pause”, estimant que les points de presse tenus quotidiennement par Donald Trump commençaient à le montrer sous un jour défavorable, particulièrement après ses déclarations de jeudi sur un éventuel recours à des injections de désinfectant dans les poumons pour soigner le coronavirus.

Certains républicains craignent que Donald Trump fasse plus de mal que de bien à sa campagne électorale avec ses apparitions quotidiennes au pupitre de la Maison blanche, lesquelles ont donné lieu à des querelles avec les journalistes, des attaques contre ses ennemis politiques et à l’expression de ses propres théories sur le coronavirus et de possibles remèdes.

Donald Trump tenait à s’exprimer sur de nouvelles directives fédérales pour les dépistages du coronavirus, ont dit des conseillers, alors que l’administration tente de répondre aux demandes des gouverneurs et de dirigeants d’entreprise en vue d’une reprise de l’activité économique à travers le pays.

“PAS UN PROBLÈME”

“Nous continuons d’accroître rapidement nos capacités et sommes confiants que nous avons suffisamment de tests pour commencer à déconfiner et le processus de déconfinement”, a Donald Trump.

“Nous voulons rouvrir notre pays et le dépistage ne sera pas un problème du tout”, a-t-il ajouté, s’exprimant dans les jardins de la Maison blanche au côté de dirigeants d’entreprises qui fabriquent des tests.

Selon de hauts représentants de l’administration, le gouvernement fédéral envoie suffisamment de matériel de dépistage à l’ensemble des 50 Etats pour que ceux-ci puissent effectuer le nombre de tests envisagés en mai et juin.

Alors que des conseillers de Donald Trump prônent des points de presse moins réguliers de sa part, des représentants de la Maison blanche ont indiqué que les futurs points de presse concerneraient davantage la reprise de l’activité économique et pourraient avoir un format nouveau.

Les républicains estiment que le rebond de la croissance économique américaine à partir de juin est indispensable aux chances de victoire de Donald Trump pour l’élection présidentielle de novembre prochain.

En Géorgie, Etat précurseur dans le processus de déconfinement, les autorités ont permis lundi la réouverture des salles de restaurant, pour la première fois depuis un mois, après avoir autorisé différents commerces non-essentiels à reprendre leurs activités en fin de semaine dernière.

D’autres Etats, principalement dans le Sud et le Midwest, mettaient eux aussi en oeuvre des plans de réouverture des commerces jugés non-essentiels.

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a déclaré que la Maison blanche lui avait fait savoir lundi que son Etat répondait aux critères de déconfinement - notamment 14 jours consécutifs de déclin des nouveaux cas d’infection -, tout en indiquant que la situation pouvait différer dans les zones les plus peuplées, comme Miami.

Steve Holland et Doina Chiacu, Rich McKay à Atlante; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below