April 27, 2020 / 8:37 AM / 3 months ago

Coronavirus: Tensions entre la Chine et l'Australie, qui souhaite une enquête

La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a mis la Chine en garde contre d'éventuelles représailles économiques, alors que Canberra plaide pour l'ouverture d'une enquête internationale sur la pandémie de nouveau coronavirus. /Photo prise le 26 septembre 2019/REUTERS/Darren Ornitz

SYDNEY/PEKIN (Reuters) - La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a mis la Chine en garde contre d’éventuelles représailles économiques, alors que Canberra plaide pour l’ouverture d’une enquête internationale sur la pandémie de nouveau coronavirus.

Cheng Jingye, l’ambassadeur chinois en Australie, a estimé lundi, dans une interview accordée à l’Australian Financial Review que les consommateurs chinois pourraient bouder les produits et les universités australiens.

La semaine dernière, l’Australie a plaidé en faveur d’un examen indépendant des origines de la pandémie, de sa propagation dans le monde et de la réponse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce qui a suscité de vives critiques en Chine, où à émergé le virus en décembre dernier.

“Peut-être que le citoyen lambda se demandera: “Pourquoi dois-je boire du vin australien, manger du boeuf australien?”, a déclaré Cheng Jingye, ajoutant qu’il était possible qu’il réfléchisse également à deux fois avant une éventuelle visite en Australie.

“Les parents pourraient aussi se demander si c’est le meilleur endroit pour envoyer leurs enfants faire leurs études”, a-t-il poursuivi.

“Nous rejetons toute suggestion selon laquelle la pression économique est une réponse appropriée à un appel en faveur d’une telle demande, alors que nous avons besoin d’une coopération mondiale”, a déclaré Marise Payne.

Répondant lundi à une question sur un rapport de l’Union européenne selon lequel la Chine serait à l’origine de la désinformation sur la pandémie, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a estimé pour sa part que son pays en était plutôt la victime.

La Chine est le principal partenaire de l’Australie au niveau des exportations, notamment dans l’énergie, le tourisme et l’éducation.

Kirsty Needham et Cate Cadell; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below