April 24, 2020 / 3:34 PM / a month ago

L'épidémie de coronavirus a commencé en janvier en Italie

Les premiers cas de contamination au coronavirus en Italie remontent à janvier, selon une étude scientifique présentée vendredi, qui apporte un nouvel éclairage sur les origines de l'épidémie dans l'un des pays les plus touchés au monde. /Photo prise le 19 avril 2020/REUTERS/Alberto Lingria

ROME (Reuters) - Les premiers cas de contamination au coronavirus en Italie remontent à janvier, selon une étude scientifique présentée vendredi, qui apporte un nouvel éclairage sur les origines de l’épidémie dans l’un des pays les plus touchés au monde.

Quand l’Italie a commencé à pratiquer des tests après un premier cas diagnostiqué le 21 février à Codogno, une petite ville de Lombardie, le virus circulait déjà depuis des semaines selon les scientifiques, ce qui a provoqué un afflux immédiat de patients dans les hôpitaux alors que le nombre de contaminations bondissait en flèche.

Stefano Merler, de la Fondation Bruno Kessler, a déclaré lors d’une conférence de presse avec les autorités sanitaires italiennes que son institut avait examiné les premiers cas connus et était parvenu à des conclusions claires sur le rythme de contagion qui a suivi.

“Nous avons réalisé qu’il y avait beaucoup de personnes infectées en Lombardie bien avant le 20 février, ce qui signifie que l’épidémie a commencé beaucoup plus tôt”, a-t-il souligné.

“En janvier, bien sûr, mais peut-être même avant. Nous ne le saurons jamais”, a-t-il déclaré, ajoutant que la hausse soudaine du nombre de cas donnait à penser que le virus avait probablement été introduit en Italie par un groupe et non un seul individu.

Une autre équipe de scientifiques italiens pense que le virus est arrivé en Italie via l’Allemagne et non directement de Chine.

L’Italie a été le premier grand pays occidental à faire face au coronavirus, qui est apparu en décembre dans le centre de la Chine, avant de se propager au reste du monde. Le bilan de la pandémie dans la Péninsule s’élève à ce stade à quelque 190.000 cas confirmés et 25.500 décès.

Angelo Amante; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below