April 24, 2020 / 7:43 AM / a month ago

Les USA pourraient ne jamais rétablir leur contribution à l'OMS, dit Pompeo

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré jeudi que l'épidémie de coronavirus soulignait la nécessité de revoir l'Organisation mondiale de la santé (OMS), prévenant que Washington pourrait ne jamais rétablir son financement à l'agence onusienne et même mettre sur pied une alternative. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Nicholas Kamm

WASHINGTON (Reuters) - Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré jeudi que l’épidémie de coronavirus soulignait la nécessité de revoir l’Organisation mondiale de la santé (OMS), prévenant que Washington pourrait ne jamais rétablir son financement à l’agence onusienne et même mettre sur pied une alternative.

Interrogé lors d’un entretien à la radio sur l’éventualité que le rôle de l’OMS puisse à terme être rempli par une autre organisation, le chef de la diplomatie américaine a répondu: “Nous allons étudier précisément cette question”.

Donald Trump a demandé la semaine dernière à son administration de cesser de financer l’OMS, l’accusant d’avoir “failli à ses devoirs essentiels” dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus. La décision du président américain a provoqué un concert de désapprobation.

L’OMS a rejeté les accusations américaines et la Chine a répété avoir fait montre de transparence.

Les Etats-Unis étaient l’an dernier le plus gros contributeur au budget de l’OMS avec 400 millions de dollars en 2019, soit environ 15% du total.

Alors que Mike Pompeo a lancé cette semaine de nouvelles attaques contre l’OMS, l’opposition démocrate a accusé l’administration Trump de tenter de faire de l’OMS un “bouc émissaire” afin de détourner l’attention de ses propres errements dans la gestion de la crise sanitaire.

Les démocrates de la Chambre des représentants ont adressé une lettre au président républicain dans laquelle ils ont appelé au rétablissement immédiat du financement américain de l’OMS.

Mercredi soir, sur la chaîne de télévision Fox News, Mike Pompeo avait déclaré qu’il était nécessaire de procéder à une “correction structurelle” de l’OMS afin de combler les “lacunes” de celle-ci.

A la question de savoir s’il prônait un changement de présidence de l’OMS, le secrétaire d’Etat américain a répondu qu’il était possible que les Etats-Unis ne redeviennent pas contributeurs de l’OMS.

David Brunnstrom et Humeyra Pamuk; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below