April 24, 2020 / 5:58 AM / a month ago

La progression du coronavirus en Allemagne ne permet pas un nouvel assouplissement, selon l'Institut Robert Koch

Le vice-président du RKI, Lars Schaade. Le nombre de cas de contamination confirmés au coronavirus en Allemagne a grimpé à 150.383, pour 5.321 décès, selon les données publiées vendredi par l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses qui juge qu'à un tel niveau de progression de l'épidémie, il n'est pas envisageable de procéder à un nouvel assouplissement des mesures de protection. /Photo prise le 21 avril 2020/REUTERS/Bernd von Jutrczenka

BERLIN (Reuters) - Le nombre de cas de contamination confirmés au coronavirus en Allemagne a grimpé à 150.383, pour 5.321 décès, selon les données publiées vendredi par l’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses qui juge qu’à un tel niveau de progression de l’épidémie, il n’est pas envisageable de procéder à un nouvel assouplissement des mesures de protection.

Cela représente 2.337 cas de contamination supplémentaires, soit un bilan quotidien en baisse après trois journées successives de hausse, et 227 nouveaux décès en l’espace de vingt-quatre heures, d’après le bilan rapporté par le RKI.

Mais l’institut fédéral estime qu’il faudrait passer à quelques centaines de contaminations quotidiennes supplémentaires avant d’envisager un nouvel assouplissement des mesures de confinement.

Au-delà, a expliqué le vice-président du RKI, Lars Schaade, les autorités sanitaires n’ont pas les capacités de mener les enquêtes épidémiologiques nécessaires pour “tracer” les personnes ayant été en contact avec des nouveaux porteurs du virus.

“Je dirais que le nombre de nouveaux cas devrait chuter à quelques centaines par jour afin de pouvoir penser à un assouplissement de grande ampleur des mesures”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Il a par ailleurs recommandé le port d’un masque de protection en public tout en soulignant que cela ne constituait pas une protection “à 100%” et qu’il fallait donc continuer de respecter les règles de distanciation sociale et les gestes barrières.

Le gouvernement fédéral et les exécutifs régionaux des Länder ont décidé d’alléger en partie seulement les mesures restrictives prises pour freiner la propagation de l’épidémie. Ainsi les magasins d’une surface inférieure à 800 m2 ont pu rouvrir.

Mais la levée progressive des dispositifs de confinement prévoit toutefois le maintien des mesures de distanciation sociale jusqu’au 3 mai, veille de la réouverture des écoles et des salons de coiffure.

La chancelière et les dirigeants des 16 Länder doivent se retrouver le 30 avril pour réfléchir à l’après-3 mai.

Michelle Martin et la rédaction de Berlin; version française Jean Terzian et Henri-Pierre André, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below