April 16, 2020 / 2:24 PM / 4 months ago

Plus de 13.700 décès à l'hôpital au Royaume-Uni, confinement prolongé de trois semaines

Le Royaume-Uni a enregistré 861 nouveaux décès imputables à l'épidémie de COVID-19 en milieu hospitalier, ce qui porte le bilan à 13.729 morts, a annoncé jeudi le ministère de la Santé. /Photo prise le 15 avril 2020/REUTERS/Hannah McKay

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni a enregistré 861 nouveaux décès imputables à l’épidémie de COVID-19 en milieu hospitalier, ce qui porte le bilan à 13.729 morts, a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

Dans les seules hôpitaux anglais, la hausse a atteint 740 décès pour un total de 12.396. Ce bilan a été dressé mercredi à 16h00 GMT.

Le porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson, en convalescence après avoir été hospitalisé pour avoir été contaminé, a prévenu jeudi qu’il était encore trop tôt pour alléger les mesures de confinement instaurées en Grande-Bretagne.

“Nous serons guidés par les recommandations des scientifiques et des experts (...) Nous ne devons pas réduire à néant les progrès observés en allégeant trop tôt la distanciation sociale”, a-t-il dit.

Le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab a prévenu en fin de journée que les mesures de confinement instaurées en Grande-Bretagne seraient prolongées d’au moins trois semaines.

“Alléger les mesures actuellement en place ferait courir un risque pour la santé publique et pour l’économie”, a-t-il déclaré.

Guy Faulconbridge et Kate Holton; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below