April 14, 2020 / 2:45 PM / 4 months ago

Obama apporte son soutien à Biden en vue de la présidentielle aux Etats-Unis

WASHINGTON (Reuters) - Barack Obama a affiché mardi son soutien à son ancien vice-président Joe Biden pour la candidature démocrate à l’élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis, sortant de son silence et de sa neutralité pour aider sa famille politique à battre Donald Trump cet automne.

Barack Obama a apporté mardi son soutien à son ancien vice-président Joe Biden pour la candidature démocrate à l'élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Chip Somodevilla

“Avoir choisi Joe pour qu’il soit mon vice-président a été l’une des meilleures décisions que j’aie jamais prises et il est devenu un ami proche. Je crois que Joe a toutes les qualités que nous voulons voir maintenant dans un président”, a déclaré l’ancien président (janvier 2009-janvier 2017) dans une vidéo.

Joe Biden dispose de la personnalité et de l’expérience nécessaires pour faire sortir les Etats-Unis d’”une de ses époques les plus sombres”, ajoute-t-il sans mentionner le nom de Donald Trump.

Bernie Sanders, qui était le dernier adversaire de Joe Biden dans la course à l’investiture démocrate, a lui-même apporté lundi son soutien à l’ancien vice-président.

Barack Obama s’était maintenu à l’écart de la primaire démocrate. Mais avec le retrait du sénateur du Vermont puis son soutien à Joe Biden, la situation a changé et l’heure est au rassemblement du Parti démocrate derrière son candidat à l’élection du 3 novembre face à Donald Trump.

Pour Antjuan Seawright, spécialiste électoral du Parti démocrate, Obama va être un “facteur d’unification” nécessaire pour renouer les liens au sein du parti après une “primaire intense”.

Plus de trois ans après leur départ de la Maison blanche, le premier président noir de l’histoire des Etats-Unis et son épouse Michelle Obama restent deux des personnalités les plus appréciées au sein du Parti démocrate.

Barack Obama va également pouvoir faire profiter Joe Biden de son réseau de soutiens et de donateurs.

LE CAMP TRUMP POINTE UN SOUTIEN BIEN “TARDIF”

L’équipe de campagne de Donald Trump a réagi en estimant que le soutien de l’ancien président à son ex-numéro 2 était bien “tardif”, laissant entendre que c’est avec réticence que Barack Obama sortait de sa neutralité.

“Obama n’a pas d’autres choix que de le soutenir. Même Bernie Sanders l’a battu là-dessus”, a déclaré dans un communiqué le directeur de campagne de Trump, Brad Parscale.

“Biden est un mauvais candidat qui va se placer lui-même et placer son parti dans l’embarras. Le président Trump va le détruire”, a-t-il ajouté.

Selon plusieurs sources, Barack Obama avait multiplié ces dernières semaines des discussions discrètes avec Bernie Sanders et d’autres personnalités pour évaluer les moyens de positionner au mieux le Parti démocrate en vue du 3 novembre, où la totalité des sièges de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat ainsi que de multiples postes aux échelons régionaux et locaux seront aussi en jeu.

“Il était impressionné par le calibre de nos candidats et par les solides campagnes qu’ils ont menées pendant les primaires mais il les a toujours engagés à garder à l’esprit que nous devrions être bien positionnés pour unifier notre parti lorsque nous aurions un candidat”, a dit une source.

Steve Holland et Trevor Hunnicutt; version française Bertrand Boucey et Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below