April 13, 2020 / 10:17 AM / 2 months ago

L'Iran franchit la barre des 4.500 décès liés au coronavirus

L'épidémie due au coronavirus a fait 111 morts de plus en 24 heures en Iran, ce qui porte le bilan local à 4.585 décès, a annoncé lundi un porte-parole du ministère de la Santé. /Photo prise le 3 avril 2020/REUTERS/WANA/Ali Khara

DUBAI (Reuters) - L’épidémie due au coronavirus a fait 111 morts de plus en 24 heures en Iran, ce qui porte le bilan local à 4.585 décès, a annoncé lundi un porte-parole du ministère de la Santé tandis qu’une partie des restrictions imposées à travers le pays ont été levées au cours du week-end.

La République islamique, pays le plus touché du Moyen-Orient, compte par ailleurs 73.303 cas confirmés, contre 71.686 la veille.

Sur ce total, près de 46.000 patients atteints par le virus sont considérés comme remis. Ils sont en revanche 3.877 dans un état grave.

Les Iraniens sont de nouveau autorisés depuis dimanche à se déplacer entre les villes à l’intérieur des frontières administratives d’une même province. Les restrictions de circulation entre les provinces seront pour leur part levées le 20 avril.

Des entreprises classées à risque faible par les autorités - dont de nombreux commerces et ateliers - ont pu également rouvrir dès samedi à travers le pays, à l’exception de la capitale, Téhéran, où le dispositif ne sera levé qu’à partir du 18 avril.

Les commerces et services à risque élevé, parmi lesquels les écoles, les piscines, les salons de beauté, les centres commerciaux et les restaurants, restent fermés dans tout le pays.

Plusieurs experts ont mis en garde le pouvoir contre le risque d’une deuxième vague, et Alireza Zali, qui dirige le groupe dédié de lutte contre le coronavirus à Téhéran, a demandé aux habitants de rester chez eux.

Mais le pouvoir s’inquiète de l’impact économique d’un confinement prolongé sur un pays déjà affaibli par le rétablissement des sanctions américaines en 2018.

“Nous devons combattre à la fois le coronavirus et le virus des sanctions”, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Ali Rabiei, lors d’un point de presse télévisé.

Pariza Hafezi; version française Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below