April 11, 2020 / 12:44 PM / 4 months ago

GB: L'état du Premier ministre Boris Johnson continue de s'améliorer

L'état de santé du Premier ministre britannique Boris Johnson, en convalescence après avoir contracté le coronavirus et avoir été placé en unité de soins intensifs, continue de s'améliorer. /Photo prise le 25 mars 2020/REUTERS/Hannah Mckay

LONDRES (Reuters) - L’état de santé du Premier ministre britannique Boris Johnson, en convalescence après avoir contracté le coronavirus et avoir été placé en unité de soins intensifs à Londres, continue de s’améliorer, ont annoncé ses services samedi.

“Le Premier ministre continue de faire de très grands progrès”, a déclaré une porte-parole du 10 Downing Street, résidence officielle et le lieu de travail de Boris Johnson.

Agé de 55 ans, le chef du gouvernement britannique a été testé positif le 26 mars au coronavirus avant d’être admis dimanche dernier dans la soirée à l’hôpital St-Thomas, dans le centre de Londres, où son état s’est rapidement dégradé.

Placé en unité de soins intensifs lundi soir, il en est ressorti jeudi. Il a chargé le temps de son hospitalisation son ministre des Affaires étrangères Dominic Raab d’assurer l’intérim à la tête du gouvernement.

Selon le dernier bilan annoncé ce samedi, l’épidémie de coronavirus a fait 9.875 morts dans les hôpitaux du Royaume-Uni, dont 917 décès enregistrés en seulement vingt-quatre heures.

Au total, selon le ministère de la Santé, 78.991 personnes ont été testées positives à ce virus, apparu en Chine en décembre avant de se propager dans le reste du monde, contraignant de nombreux pays à adopter des mesures strictes de confinement.

Le Royaume-Uni a pour sa part instauré un confinement de trois semaines pour tenter de contenir l’épidémie, exhortant la population à observer les règles de distanciation sociale - des appels qui se sont multipliés à l’occasion du week-end de Pâques particulièrement ensoleillé.

“Les gens doivent rester chez eux à moins qu’ils n’aient une vraiment bonne raison de ne pas le faire”, a insisté le ministre de la Santé Matt Hancock à l’heure où la pression s’accentue sur l’exécutif pour qu’il précise ses intentions concernant une levée ou à l’inverse un maintien du confinement qui a profondément affecté les entreprises et l’économie du pays.

Le gouvernement a prévenu ces derniers jours qu’il fallait que le pic de l’épidémie soit passé avant de prendre une quelconque décision. “Nous considérons que nous n’y sommes pas encore”, a indiqué Mark Hancock sur la BBC. “Nous n’avons pas vu un ralentissement suffisant pour être en mesure de dire que nous avons atteint le pic”.

Michael Holden, version française Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below