April 10, 2020 / 5:52 AM / 2 months ago

Malte dit ne plus pouvoir secourir ni accepter de migrants

Malte ne peut plus garantir de porter secours aux migrants ou de leur permettre de débarquer sur l'île du fait de la crise sanitaire, a déclaré jeudi le gouvernement maltais, indiquant que ses ressources étaient déployées dans la lutte contre le coronavirus et craindre que les migrants en soient porteurs. /Photo prise le 10 avril 2020/REUTERS/Darrin Zammit Lupi

LA VALETTE (Reuters) - Malte ne peut plus garantir de porter secours aux migrants ou de leur permettre de débarquer sur l’île du fait de la crise sanitaire, a déclaré jeudi le gouvernement maltais, indiquant que ses ressources étaient déployées dans la lutte contre le coronavirus et craindre que les migrants en soient porteurs.

Cette décision a été annoncée après que l’Italie a fermé ses ports en expliquant qu’elle ne les considéraient plus comme sûrs du fait de l’épidémie.

“Il est de l’intérêt et de la responsabilité de ces personnes de ne pas se mettre en danger avec un voyage risqué vers un pays qui n’est pas en position de leur offrir un port sûr”, a dit le gouvernement maltais.

L’ONG allemande Sea-Eye a indiqué que son bateau Alan Kurdi avait porté secours lundi à 150 migrants qui étaient à bord de deux embarcations de fortune au large de la Libye. Les frontières italiennes et maltaises désormais fermées, on ne sait pas pour l’heure la direction que va prendre le navire humanitaire.

Christopher Scicluna; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below