February 28, 2020 / 3:33 PM / 3 months ago

Plus de 600 arrestations à New Delhi dans des violences interreligieuses

Plus de 600 personnes sont en détention et une imposante présence policière est maintenue dans le nord-est de New Delhi, près d'une semaine après des affrontements interreligieux entre hindous et musulmans. /Photo prise le 28 février 2020/REUTERS/Rupak De Chowdhuri

NEW DELHI (Reuters) - Plus de 600 personnes sont en détention et une imposante présence policière est maintenue dans le nord-est de New Delhi, près d’une semaine après des affrontements interreligieux entre hindous et musulmans qui ont fait au moins 38 morts, a annoncé vendredi la police.

Selon la presse locale, ce bilan pourrait s’alourdir.

“Les arrestations sont nécessaires pour ramener la situation sous contrôle”, a déclaré à la presse MS Randhawa, porte-parole de la police, ajoutant que cette dernière était en train de collecter des preuves et d’examiner des séquences vidéos.

La flambée de violence dans la capitale indienne a commencé dimanche dernier, à la veille de la visite du président américain Donald Trump en Inde, qui s’est achevée mardi. [

Le gouvernement du Premier ministre indien Narendra Modi, chef de file du BJP, une formation nationaliste et hindouiste, fait face à un vaste mouvement de contestation contre une nouvelle loi, jugée discriminatoire, qui facilite l’attribution de la citoyenneté indienne à des réfugiés à condition qu’ils ne soient pas musulmans.

Aftab Ahmed; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below