February 24, 2020 / 11:11 AM / 3 months ago

Coronavirus: Bahreïn, le Koweït et Oman touchés à leur tour

DUBAI (Reuters) - Le Koweït, Bahreïn et Oman ont enregistré lundi leurs premiers cas de la maladie due au coronavirus et tous concernent des personnes arrivant d’Iran, où 61 porteurs du virus ont été signalés, rapportent les autorités des trois pays du Golfe.

Le Koweït, Bahreïn et Oman ont enregistré lundi leurs premiers cas de la maladie due au coronavirus et tous concernent des personnes arrivant d'Iran, où 61 porteurs du virus ont été signalés, rapportent les autorités des trois pays du Golfe. /Photo prise le 12 janvier 2020/REUTERS/Christopher Pike

Au Koweït, trois malades font partie des 700 personnes évacuées la semaine dernière de Mashhad, dans le nord-ouest de l’Iran, précise l’agence Kuna. Il s’agit d’un Koweïtien de 53 ans, d’un Saoudien de 61 ans et d’un homme de 21 ans dont la nationalité n’a pas été déterminée, selon un communiqué du ministère de la Santé.

A Bahreïn, l’unique cas diagnostiqué est celui d’un citoyen du royaume arrivant d’Iran, selon le ministère de la Santé, qui ajoute que “toutes les mesures nécessaires ont été prises avec les personnes en contact avec le patient”.

Le sultanat d’Oman a quant à lui fait état de deux cas de contaminations, deux femmes de retour d’Iran, et annoncé la suspension de toutes les liaisons aériennes avec la République islamique.

Les craintes d’une pandémie de coronavirus se sont accentuées lundi après une forte augmentation du nombre de cas dans le monde, notamment en Iran, en Italie et en Corée du Sud.

Le virus, apparu en décembre dans le centre de la Chine, a tué plus de 2.500 personnes dans le pays et provoqué près de 77.000 contaminations.

La compagnie aérienne Qatar Airways a annoncé lundi des mesures de quarantaine pour les passagers en provenance d’Iran et de Corée du Sud, bien qu’aucun cas n’ait été signalé dans le pays.

Les compagnies Kuwait Airways et Iraq Airways, pour leur part, avaient déjà suspendu la semaine dernière tous leurs vols à destination de l’Iran. L’Arabie saoudite avait, elle, demandé à ses citoyens de ne plus se rendre en Iran.

L’Irak, qui a fermé sa frontière aux étrangers en provenance d’Iran, a étendu la mesure à Safouane, à la frontière avec le Koweït, a déclaré à Reuters lundi le maire de la ville.

Aux Emirats arabes unis, important pôle aérien de transit, treize cas de contaminations ont été signalés, dont les deux derniers en date concernent un touriste iranien et son épouse.

Aziz El Yaakoubi et Nayera Abdallah à Dubai, Aref Mohammed à Bassorah; version française Jean-Philippe Lefief et Claude Chendjou, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below