for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Trump cherche à bloquer le processus de certification des résultats

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump recevra vendredi à la Maison blanche les dirigeants républicains de la législature du Michigan pour tenter de les convaincre de rejeter la victoire de Joe Biden et de désigner eux-mêmes des grands électeurs acquis à sa cause.

Donald Trump recevra vendredi à la Maison blanche les dirigeants républicains de la législature du Michigan pour tenter de les convaincre de rejeter la victoire de Joe Biden et de désigner eux-mêmes des grands électeurs acquis à sa cause. /Photo prise le 18 novembre 2020/REUTERS/Carlos Barria

Le président républicain refuse obstinément de reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle annoncée par tous les grands médias américains le 7 novembre dernier, quatre jours après la clôture des bureaux de vote.

Alors que la plupart des recours déposés par son équipe sont rejetés un par un par la justice, Donald Trump cherche désormais à convaincre les instances législatives d’Etats clés contrôlés par les républicains, comme le Michigan ou la Pennsylvanie, d’élire leurs propres grands électeurs en ignorant le vote populaire, explique son équipe, avec l’idée de continuer à semer le doute sur les résultats.

Joe Biden, qui est crédité de 306 grands électeurs contre 232 à Donald Trump, a dénoncé jeudi les initiatives “totalement irresponsables” du président sortant, même s’il ne s’attend pas à voir s’inverser le résultat des élections.

Les résultats Etat par Etat doivent être certifiés ces prochains jours. Le 14 décembre, les 538 grands électeurs du Collège électoral désignés Etat par Etat se réuniront pour voter afin d’élire le président.

L’ensemble des recours portés devant les tribunaux par l’équipe Trump devra avoir été réglé avant cette date.

Le président américain recevra dans la journée à la Maison blanche le chef de la majorité républicaine du Sénat du Michigan, Mike Shirkey, et son homologue de la Chambre, Lee Chatfield.

Les deux élus écouteront ce que Donald Trump aura à leur dire, selon une source dans le Michigan, mais Mike Shirkey a déclaré dans la presse locale en début de semaine que la législature n’allait pas désigner un deuxième groupe de grands électeurs.

Donald Trump s’est également entretenu avec une responsable électorale du comté de Wayne, où se situe Detroit, qui s’était un temps opposée à la certification des résultats de l’élection dans cette circonscription très favorable aux démocrates.

L’équipe Trump, dirigée par l’avocat personnel du président et ancien maire de New York Rudy Giuliani, continue parallèlement de dénoncer dans les médias “une conspiration nationale” visant à voler l’élection au président sortant.

Dans un communiqué diffusé jeudi soir, Jenna Ellis, conseillère de l’équipe de campagne, a rejeté le résultat du recomptage des voix en Géorgie, confirmant la victoire de Joe Biden, en estimant qu’il ne s’agissait que d’un recomptage de “votes illégaux”.

version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up