for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Brexit: Discussions à distance après la découverte d'un cas de COVID dans la délégation de l'UE

Les discussions sur les futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'Union européenne vont se poursuivre à distance après la découverte d'un cas COVID-19 au sein de la délégation de l'UE, ont annoncé jeudi les négociateurs en chef. "Les équipes continueront leur travail dans le plein respect des directives", écrit Michel Barnier (photo), chef de la délégation européenne. /Photo prise le 10 novembre 2020/REUTERS/Toby Melville

LONDRES (Reuters) - Les discussions sur les futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne vont se poursuivre à distance après la découverte d’un cas COVID-19 au sein de la délégation de l’UE, ont annoncé jeudi les négociateurs en chef.

“Les équipes continueront leur travail dans le plein respect des directives”, écrit Michel Barnier, chef de la délégation européenne, sur Twitter.

Après avoir laissé passer la date butoir fixée à la mi-novembre pour conclure un accord, Londres et Bruxelles ont repris leurs négociations lundi.

Les deux camps disent toujours vouloir parvenir à un accord avant le 31 décembre, date de la fin de la période de transition qui a suivi la rupture formelle entre le Royaume-Uni et l’UE. Dimanche, le négociateur britannique David Frost, a fait état de “progrès”.

Plusieurs Etats membres, dont les Pays-Bas, la France, la Belgique et l’Espagne, ont demandé à la Commission européenne de mettre à jour les plans d’urgence en cas de rupture sans accord.

Rama Venkat et Michael Holden, version française Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up