for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Bahreïn et Israël vont ouvrir des ambassades

Slideshow ( 2 images )

JERUSALEM/DUBAI (Reuters) - Israël et Bahreïn ouvriront bientôt réciproquement des ambassades, ont annoncé mercredi les ministres des Affaires étrangères des deux pays à l’occasion de la première visite d’une délégation bahreïnie à Tel-Aviv dans le cadre de la normalisation de leurs relations.

Au cours de cette visite, le ministre des Affaires étrangères du royaume, Abdellatif Al Zaïani, a déclaré que son homologue israélien, Gabi Asshkenazi, se rendrait à Manama en décembre.

“J’ai eu le plaisir de transmettre au ministre Asshkenazi la demande officielle du royaume de Bahreïn d’ouvrir une ambassade en Israël et de l’informer que la demande réciproque d’Israël pour une ambassade à Manama a été approuvée. C’est un processus qui, je l’espère, peut maintenant avancer relativement rapidement”, a déclaré Abdellatif Al Zaïani.

Le chef de la diplomatie israélienne a dit pour sa part espérer que cette ouverture se ferait d’ici la fin de l’année.

La délégation bahreïnie est arrivée à Tel-Aviv via un vol commercial de Gulf Air, deux mois après la signature, sous l’égide des Etats-Unis, de l’accord de normalisation des relations entre le royaume et l’Etat d’Israël.

Le vol GF972, dont le numéro correspond à l’indicatif téléphonique d’Israël, a décollé de l’aéroport de Manama dans la matinée. Avi Berkowitz, émissaire américain au Proche-Orient, se trouvait également à bord du vol Gulf Air.

Une délégation israélienne avait de son côté été reçue à Bahreïn le 18 octobre, ce qui avait donné lieu à la signature de plusieurs accords de principe couvrant le commerce, les services aériens, les télécommunications, les finances, les banques et l’agriculture.

D’ici la fin de 2020, les citoyens bahreïnis pourront demander en ligne un visa pour se rendre en Israël, a déclaré Gabi Asshkenazi. Des vols directs entre les deux pays seront possibles dans la foulée, a-t-il ajouté.

Cette visite coïncide avec celle du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, qui doit rencontrer son homologue bahreïni en présence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, selon deux diplomates informés du programme.

Lisa Barrington; version française Jean-Philippe Lefief et Claude Chendjou, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up