for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Un juge de Pennsylvanie sceptique sur la plainte de Trump

Un juge s'est montré sceptique mardi sur la plainte de la campagne de Donald Trump pour empêcher la Pennsylvanie de valider la victoire de Joe Biden dans cet Etat lors de l'élection présidentielle américaine, mettant en exergue les difficultés du président sortant pour contester les résultats du scrutin. /Photo prise le 7 novembre 2020/REUTERS/Leah Millis

(Reuters) - Un juge s’est montré sceptique mardi sur la plainte de la campagne de Donald Trump pour empêcher la Pennsylvanie de valider la victoire de Joe Biden dans cet Etat lors de l’élection présidentielle américaine, mettant en exergue les difficultés du président sortant pour contester les résultats du scrutin.

Matthew Brann, juge de district à Williamsport, a déclaré lors d’une audience qu’interdire la validation des résultats reviendrait à priver l’ensemble des électeurs de Pennsylvanie de leur droit de vote. “Pouvez-vous me dire comment cette issue peut être justifiée ?”, a-t-il déclaré.

Le juge a indiqué qu’il ne rendrait pas immédiatement sa décision, demandant des documents écrits de la part des plaignants et de la défense qui devraient être soumis dans les prochains jours.

La secrétaire d’Etat de Pennsylvanie, Kathy Boockvar, doit certifier les résultats lundi prochain.

Rudy Giuliani, l’avocat de Donald Trump, a déclaré que l’élection présidentielle du 3 novembre avait donné lieu à une “fraude électorale massive, à l’échelle nationale”, faisant écho aux propos du président sortant, mais n’a pas fourni de preuves durant l’audience.

Un avocat représentant plusieurs comtés de Pennsylvanie mis en cause a déclaré que Rudy Giuliani vivait “dans un monde imaginaire”. “Rejetez la plainte afin que nous puissions nous occuper de vraies affaires dans ce pays. Finissons-en”, a dit Mark Aronchick en s’adressant au juge.

La campagne Trump a déposé de multiples plaintes dans des Etats décisifs où le président sortant a été devancé par Joe Biden dans l’espoir d’annuler la victoire de celui-ci.

Elle a annoncé mardi avoir déposé un recours dans le Nevada pour que Donald Trump y soit “déclaré vainqueur” ou, alternativement, que les résultats y soient annulés et aucun vainqueur déclaré. Joe Biden a devancé Donald Trump de 33.596 voix, d’après le secrétariat d’Etat du Nevada.

Des recours de la campagne Trump ont été rejetés dans le Michigan et en Géorgie. Un rejet de la plainte en Pennsylvanie mettrait probablement fin aux espoirs déjà minces de Donald Trump de modifier l’issue du scrutin.

Jan Wolfe et Brad Heath; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up