for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Le transfert de pouvoirs à l'Ecosse est une "catastrophe", dit Johnson

Boris Johnson a qualifié de "catastrophe" le transfert de pouvoirs à l'Ecosse et a exclu de poursuivre cette décentralisation alors qu'une partie des nationalistes écossais plaident pour l'organisation d'un nouveau référendum d'autodétermination. /Photo prise le 12 octobre 2020/REUTERS/Toby Melville

LONDRES (Reuters) - Boris Johnson a qualifié de “catastrophe” le transfert de pouvoirs à l’Ecosse et a exclu de poursuivre cette décentralisation alors qu’une partie des nationalistes écossais plaident pour l’organisation d’un nouveau référendum d’autodétermination.

Lors d’une visioconférence avec des députés du nord de l’Angleterre issus de son Parti conservateur, le Premier ministre britannique a déclaré que cette décentralisation avait été la “plus grande erreur” de son prédécesseur travailliste Tony Blair, ont rapporté des médias.

Ses services n’ont pas démenti ces déclarations.

La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, favorable à un référendum, a vivement réagi à ces propos.

“Il faudra bien se souvenir de ces déclarations du Premier ministre la prochaine fois que les Tories disent qu’ils ne sont pas une menace pour les prérogatives du Parlement écossais ou, encore plus incroyable, qu’ils sont favorables au transfert de davantage de compétences”, a-t-elle écrit sur Twitter.

La seule manière de protéger et de renforcer le Parlement écossais est l’indépendance, a-t-elle ajouté.

Lors du dernier référendum d’autodétermination en 2014, les Ecossais ont voté par 55% des voix contre 45% en faveur du maintien au sein du Royaume-Uni.

Le Brexit a toutefois donné de nouveaux arguments aux indépendantistes, l’Ecosse, comme l’Irlande du Nord, ayant majoritairement voté en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne, contrairement à l’Angleterre et au Pays de Galles.

Guy Faulconbridge, Kate Holton et James Davey à Londres; version française Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up