for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: Le Secret Service frappé de plein fouet par le coronavirus

Des dizaines d'agents du Secret Service, chargé de la sécurité du président des Etats-Unis, sont actuellement sur la touche en raison de l'épidémie de coronavirus, rapportent vendredi le Washington Post et le New York Times. /Photo prise le 2 novembre 2020/REUTERS/Tom Brenner

WASHINGTON (Reuters) - Des dizaines d’agents du Secret Service, chargé de la sécurité du président des Etats-Unis, sont actuellement sur la touche en raison de l’épidémie de coronavirus, rapportent vendredi le Washington Post et le New York Times.

Selon le Post, ce sont près de 10% des effectifs de l’équipe de sécurité rapprochée de Donald Trump qui ont dû cesser le travail, soit parce qu’ils ont été testés positifs au coronavirus, soit parce qu’ils ont été placés à l’isolement en tant que cas contacts.

D’après le New York Times, au moins 30 agents en uniforme ont été testés positifs et environ 60 autres ont été priés de se mettre en quarantaine.

Le Washington Post laisse entendre que ce nombre important de cas positifs pourrait être lié au moins en partie à la série de meetings que Donald Trump, lui-même hospitalisé pour le COVID-19 début octobre, a enchaînés juste avant l’élection du 3 novembre.

De nombreux cas de coronavirus ont été détectés à la Maison blanche, alors que le président a souvent moqué ou défié les consignes de distanciation édictées par les scientifiques face à l’épidémie.

Mark Hosenball and Doina Chiacu; version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up