for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

L'Etat islamique revendique l'attaque de mercredi à Djeddah

CAIRE (Reuters) - Le groupe Etat islamique a revendiqué jeudi l’attaque à l’engin explosif commis la veille au cimetière non musulman de Djeddah, en Arabie saoudite, sans fournir de preuves.

Dans un communiqué, diffusé via Telegram, le groupe djihadiste indique que ses “soldats” ont réussi à cacher mercredi une bombe artisanale dans le cimetière qui a explosé après le rassemblement de plusieurs “consuls des pays en croisade”.

L’explosion, qui a eu lieu lors d’une cérémonie commémorative de l’armistice du 11 novembre 1918, organisée par l’ambassade de France dans la ville portuaire, a fait deux blessés, un employé du consulat grec et un agent de sécurité saoudien.

Plusieurs ambassades étrangères participaient à cette cérémonie.

L’attaque est la deuxième survenue à Djeddah en deux semaines après celle d’un assaillant muni d’un couteau contre un vigile du consulat de France le 29 octobre dernier.

Omar Fahmy; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up