for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Australie: Enquête sur de possibles crimes de l'armée en Afghanistan

L'Australie va nommer un procureur spécial pour déterminer s'il faut traduire devant la justice des membres de l'armée pour des crimes présumés commis en Afghanistan, a déclaré jeudi le Premier ministre Scott Morrison (photo). /Photo d'archives/REUTERS/Loren Elliott

SYDNEY (Reuters) - L’Australie va nommer un procureur spécial pour déterminer s’il faut traduire devant la justice des membres de l’armée pour des crimes présumés commis en Afghanistan, a déclaré jeudi le Premier ministre Scott Morrison.

Après que la presse locale a rapporté que les forces spéciales australiennes ont abattu des hommes non armés et des enfants, les autorités ont lancé en 2016 une enquête sur les agissements de l’armée entre 2005 et 2016. Les conclusions doivent figurer dans un rapport attendu la semaine prochaine.

Sans révéler la teneur du document, Scott Morrison a déclaré que le rapport allait contenir des “nouvelles difficiles pour les Australiens”.

“Etant donné les probables accusations de possibles comportements criminels, les faits soulevés par l’enquête doivent être évalués, explorés et, si les accusations sont étayées, traduits en justice”, a-t-il dit devant les journalistes à Canberra.

Le procureur spécial sera épaulé par des enquêteurs chevronnés, des conseillers juridiques et d’autres personnels de soutien, a-t-il indiqué.

Alliée des Etats-Unis, l’Australie a des troupes déployées en Afghanistan depuis 2002.

Colin Packham; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up