for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Côte d'Ivoire: Trois morts dans des affrontements post-élection

ABIDJAN (Reuters) - Trois personnes ont été tuées et plus d’une trentaine d’autres blessées mardi dans des affrontements violents dans un bastion de l’opposition en Côte d’Ivoire, ont déclaré trois sources, alors que les tensions s’amplifient dans le pays depuis l’élection présidentielle du 31 octobre.

Des manifestations organisées dans la ville de M’Batto, dans le sud du pays, par les partisans du principal parti d’opposition ont mené à des heurts avec des habitants fidèles au président Alassane Ouattara, qui a massivement remporté le scrutin que l’opposition avait boycotté.

“Le bilan que nous pouvons fournir pour ces affrontements est de trois personnes tuées par des machettes et des tirs par balle, et environ 34 blessés”, a dit une source policière locale. Le bilan a été confirmé par une source hospitalière et une source au sein du gouvernement local.

La ville de M’Batto est considérée comme un fief de l’un des chefs de file de l’opposition, l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, qui a été arrêté vendredi pour des accusations de terrorisme après avoir dénoncé les résultats de l’élection et annoncé la création d’un gouvernement parallèle.

Ange Aboa; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up