for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Un chef local d'Al Qaïda tué en Afghanistan

KABOUL (Reuters) - Les services de renseignement afghans ont annoncé mardi la mort d’un haut responsable régional d’Al Qaïda, qui était selon eux protégé par les taliban.

Dans un communiqué, la Direction nationale de la sécurité précise que le chef de l’organisation dans le sud-ouest de l’Afghanistan a été tué lors d’une opération des forces gouvernementales dans la province de Farah, où il bénéficiait selon elle de la “protection” des taliban.

Sollicités pour une réaction, les taliban ont dit enquêter sur le sujet.

Le mois dernier, les forces afghanes ont dit avoir tué Abou Moussine al Masri, considéré comme le numéro deux d’Al Qaïda.

Les Etats-Unis et les taliban afghans ont signé en février à Doha un accord qui a ouvert la voie au retrait des troupes américaines d’Afghanistan et à des négociations de paix entre Kaboul et la milice islamiste. Dans le cadre de cet accord, les taliban se sont engagés à rompre tout lien avec des mouvements djihadistes tels qu’Al Qaïda.

Abdul Qadir Sediqi; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up