for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: Des régions espagnoles réclament des mesures plus strictes

À Barcelone. La région de Castille-et-Léon, dans le nord de l'Espagne, a ordonné mardi la fermeture de bars et de restaurants et a exigé du gouvernement national des mesures plus sévères pour vaincre l'une des pires épidémies de coronavirus en Europe. /Photo prise le 29 octobre 2020/REUTERS/Nacho Doce

MADRID (Reuters) - La région de Castille-et-Léon, dans le nord de l’Espagne, a ordonné mardi la fermeture de bars et de restaurants et a exigé du gouvernement national des mesures plus sévères pour vaincre l’une des pires épidémies de coronavirus en Europe.

En annonçant les restrictions, qui entreront en vigueur vendredi, le chef du gouvernement régional Alfonso Fernandez Manueco a estimé que la situation sanitaire présentait un “risque maximum”, ajoutant que son administration était favorable à des mesures plus strictes mais qu’elle était bloquée par le cadre juridique actuel de l’Espagne.

L’état d’urgence de six mois annoncé la semaine dernière donne aux autorités régionales le pouvoir de déclarer des couvre-feux et de fermer des entreprises, mais elles ne peuvent imposer le confinement à domicile sans l’autorisation du gouvernement central.

Lundi, la région des Asturies, dans le nord-ouest du pays, a fermé des bars et demandé l’autorisation d’un confinement à domicile, une requête rejetée par le ministère de la santé.

Avec 1,2 million de cas, l’Espagne est le deuxième pays d’Europe occidentale après la France le plus durement frappé par le virus en termes de contaminations. Le nombre de décès s’élève à 36.257.

Nathan Allen, version française Dagmarah Mackos, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up