for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA 2020: Biden promet de faire adopter l'"Equality Act" dans les 100 premiers jours de son mandat

Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine, Joe Biden, a promis de donner la priorité absolue à l'adoption de la législation sur les droits des homosexuels, connue sous le nom d'Equality Act, en espérant signer ce qui serait une loi historique pour les droits civils dans les 100 premiers jours de son mandat s'il est élu. /Photo d'archives/REUTERS/Eduardo Munoz

(Reuters) - Le candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine, Joe Biden, a promis de donner la priorité absolue à l’adoption de la législation sur les droits des homosexuels, connue sous le nom d’Equality Act, en espérant signer ce qui serait une loi historique pour les droits civils dans les 100 premiers jours de son mandat s’il est élu.

Joe Biden, avocat pour les droits des lesbiennes, des gays, des bisexuels, des personnes transgenres et des queers, s’est également engagé à étendre les droits des homosexuels au niveau international en faisant de l’égalité un élément central de la diplomatie américaine s’il prend ses fonctions en janvier.

“Je ferai de la promulgation de la loi sur l’égalité une priorité législative de mes 100 premiers jours - une priorité à laquelle Donald Trump est opposé”, a déclaré Joe Biden lors d’une interview avec le Philadelphia Gay News.

L’administration Trump s’est opposée à la loi sur l’égalité, affirmant qu’elle “saperait les droits des parents et le sens moral”, elle a également restreint les droits des homosexuels au nom de la liberté religieuse.

L’équipe de campagne du président américain a déclaré que Donald Trump avait été le premier candidat républicain à la présidence à mentionner les droits des LGBTQ dans son discours d’acceptation de 2016 et qu’il avait nommé des personnes LGBTQ dans les tribunaux et parmi les membres de son cabinet.

La Chambre des représentants des États-Unis, dirigée par les démocrates, a adopté la loi sur l’égalité en 2019, mais la législation a été bloquée par le Sénat contrôlé par les républicains.

Pour assurer l’adoption de la loi, Joe Biden aurait besoin que les démocrates conservent le contrôle de la Chambre des représentants et prennent le contrôle du Sénat.

Daniel Trotta, version française Camille Raynaud

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up