for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: La Russie demande la fermeture des bars et restaurants de nuit

La Russie a ordonné mardi le port du masque dans certains lieux publics et a demandé aux autorités régionales d'envisager la fermeture des bars et des restaurants pendant la nuit, afin de faire face à la hausse des cas de contamination au coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Maxim Shemetov

MOSCOU (Reuters) - La Russie a ordonné mardi le port du masque dans certains lieux publics et a demandé aux autorités régionales d’envisager la fermeture des bars et des restaurants pendant la nuit, afin de faire face à la hausse des cas de contamination au coronavirus.

L’autorité de protection du consommateur a demandé aux autorités régionales de rendre le port du masque obligatoire dans les parkings, les ascenseurs, les taxis et les transports publics. Certaines villes, dont la capitale Moscou, ont déjà rendu le port du masque obligatoire dans les transports publics.

Les autorités régionales se sont également vu suggérer de fermer les bars et les restaurants entre 23 heures et 6 heures du matin (20h00 GMT à 03h00 GMT). Il s’agirait cependant d’un ordre et non d’une recommandation, a rapporté plus tôt l’agence de presse RIA.

Ces dernières semaines, la Russie a connu une recrudescence des infections au COVID-19, incitant les autorités à ouvrir des hôpitaux provisoires et à demander à la population de prendre des mesures de précaution.

Les mesures de confinement total imposées dans tout le pays au début de l’année, ne devraient cependant pas être réinstaurées, selon les autorités.

Le Russie, le quatrième pays le plus touché par la pandémie après les États-Unis, l’Inde et le Brésil, a enregistré mardi 16.550 nouvelles infections, portant le bilan national à 1.547.774 cas.

Les autorités ont aussi fait état de 320 morts des suites du coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le nombre officiel de décès à 26.589.

Anastasia Teterevleva, Maxim Rodionov, AntonZverev et Gleb Stolyarov, version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up