for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: L'Espagne décrète un nouvel état d'urgence avec couvre-feu

MADRID (Reuters) - Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé dimanche un nouvel état d’urgence pour enrayer une nouvelle vague de contaminations au nouveau coronavirus, imposant des couvre-feux nocturnes locaux et interdisant les déplacements entre les régions.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé dimanche un nouvel état d'urgence pour enrayer une nouvelle vague de contaminations au nouveau coronavirus, imposant des couvre-feux nocturnes locaux et interdisant les déplacements entre les régions. /Photo prise le 22 octobre 2020/REUTERS/Pablo Blazquez Dominguez

“Nous sommes en train de vivre une situation extrême”, a déclaré Pedro Sanchez lors d’une conférence de presse à l’issue d’un conseil des ministres.

L’état d’urgence entre en vigueur dimanche soir et obligera toutes les régions, à l’exception des îles Canaries, à imposer un couvre-feu nocturne.

Pour durer plus de 15 jours, l’état d’urgence doit être approuvé par le parlement. Pedro Sanchez souhaite qu’il soit prolongé jusqu’au 9 mai.

Ces derniers jours, plusieurs régions, dont la région de Valence, les Asturies, Castille-La Manche et le Pays basque, avaient appelé le gouvernement à décréter l’état d’urgence leur permettant d’imposer des mesures de couvre-feu et de limiter les déplacements de la population.

L’Espagne a fait état vendredi de 1.046.132 infections au COVID-19, avec 35.000 décès.

Le pays avait imposé l’un des confinements les plus stricts en Europe avant de l’assouplir au cours de l’été. Mais comme de nombreux autres pays en Europe, les cas positifs au COVID-19 sont fortement repartis à la hausse.

Le décret d’état d’urgence servira de cadre juridique pour mettre en place un nouveau système de seuil de vigilance, similaire à ceux déjà en vigueur dans des pays comme l’Allemagne et la France.

Selon le niveau d’alerte, les déplacements inter-régionaux pourraient être interdits si une région le décide, sauf pour des raisons justifiées telles que le travail.

Les déplacements pourraient également être limités à l’intérieur même des régions visées par des mesures locales de confinement.

Jessica Jones, version française Matthieu Protard

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up