for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: Un accord sur le nouveau plan de relance possible avant l'élection, selon Pelosi

Il est encore possible d'obtenir l'approbation d'un nouveau plan de relance de l'économie américaine avant l'élection présidentielle du 3 novembre, à condition que Donald Trump intervienne auprès des sénateurs républicains toujours réticents, a jugé vendredi la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi (photo). /Photo prise le 22 octobre 2020/REUTERS/Hannah McKay

WASHINGTON (Reuters) - Il est encore possible d’obtenir l’approbation d’un nouveau plan de relance de l’économie américaine avant l’élection présidentielle du 3 novembre, à condition que Donald Trump intervienne auprès des sénateurs républicains toujours réticents, a jugé vendredi la présidente de la Chambre des représentants.

“Nous pouvons le faire avant le scrutin si le président le souhaite”, a déclaré Nancy Pelosi, dans un entretien accordé à MSNBC. Donald Trump “doit parler aux républicains du Sénat”, a-t-elle ajouté.

Le président et son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin lui ont rétorqué qu’elle devait faire des compromis pour obtenir un accord, des différends importants subsistant entre l’administration républicaine et les élus démocrates selon eux.

“Actuellement nous parlons et nous verrons ce qui se passera mais pour l’instant, je dirais que je pense que Nancy préfère attendre jusqu’après l’élection”, a déclaré Donald Trump à des journalistes à la Maison blanche alors qu’il était accompagné de Steven Mnuchin.

“Si elle veut un compromis, alors il y aura un accord”, a indiqué de son côté le secrétaire au Trésor.

Nancy Pelosi doit poursuivre ses discussions avec Steven Mnuchin sur ce plan qui pourrait atteindre 2.000 milliards de dollars, mais les sénateurs républicains restent réticents à l’égard de ce projet qu’ils jugent trop coûteux.

Mitch McConnell, président du groupe républicain à la chambre haute, refuse qu’il soit examiné avant l’élection.

Selon Larry Kudlow, conseiller économique de la Maison Blanche, il reste “encore des divergences politiques importantes” entre les démocrates et le gouvernement, bien que certaines aient été comblées.

Susan Cornwell et Susan Heavey, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up