for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Ilham Aliev évoque une "autonomie culturelle" pour les Arméniens du Haut-Karabakh

Le président azéri Ilham Aliev a déclaré jeudi qu'il n'excluait pas d'accorder une "autonomie culturelle" à la population majoritairement arménienne du Haut-Karabakh, enclave séparatiste située en Azerbaïdjan où des combats ont éclaté fin septembre, rapporte l'agence de presse russe RIA. /Photo d'archives/REUTERS/Fred Dufour

MOSCOU, (Reuters) - Le président azéri Ilham Aliev a déclaré jeudi qu’il n’excluait pas d’accorder une “autonomie culturelle” à la population majoritairement arménienne du Haut-Karabakh, enclave séparatiste située en Azerbaïdjan où des combats ont éclaté fin septembre, rapporte l’agence de presse russe RIA.

Le dirigeant azerbaïdjanais a ajouté qu’il n’était pas hostile à l’arrivée d’observateurs et d’un groupe de maintien de la paix dans la région mais a souligné que son gouvernement présenterait ses propres conditions.

Les combats ont repris le 27 septembre dernier autour du Haut-Karabakh, ranimant les spectres du conflit qui avait fait quelque 30.000 morts au début des années 1990 avec en prime un risque élevé d’internationalisation du fait des jeux d’alliance.

Plusieurs puissances internationales, notamment la France et la Russie, s’efforcent de mettre fin aux combats mais deux cessez-le-feu acceptés coup sur coup n’ont pas permis de mettre un terme aux affrontements.

Les efforts diplomatiques se poursuivent néanmoins et les ministres arménien et azerbaïdjanais des Affaires étrangères sont attendus vendredi à Washington pour des pourparlers auxquels doit participer le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo.

Anton Kolodyazhnyy et Margarita Antidze; version française Bertrand Boucey et Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up