for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Côte d'Ivoire: Deux opposants appellent au boycott de la présidentielle

Les deux principaux adversaires du président sortant Alassane Ouattara (photo) ont appelé jeudi au boycott de l'élection présidentielle du 31 octobre en Côte d'Ivoire et demandé à leurs partisans d'en entraver le déroulement. /Photo prise le 22 août 2020/REUTERS/Luc Gnago

ABIDJAN (Reuters) - Les deux principaux adversaires du président sortant Alassane Ouattara ont appelé jeudi au boycott de l’élection présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire et demandé à leurs partisans d’en entraver le déroulement.

L’appel lancé par Henri Konan Bedié, ancien président, et Pascal Affi N’Guessan, ancien Premier ministre, fait planer de nouveaux doutes sur l’organisation de ce scrutin au cours duquel Alassane Ouattara sollicitera un nouveau mandat, ce que l’opposition interprète comme une violation de la Constitution.

L’annonce de la nouvelle candidature d’Alassane Ouattara a provoqué au mois d’août des manifestations au cours desquelles 12 personnes ont perdu la vie et elle a déclenché une crise politique.

“Nous invitons tous nos partisans dans le pays à bloquer le coup d’Etat électoral que le président Ouattara s’apprête à commettre”, a déclaré Pascal Affi N’Guessan, le candidat du Front populaire ivoirien, lors d’une conférence de presse organisée avec Henri Konan Bedié.

Il a appelé les adversaires du président sortant à “empêcher la tenue de toutes les opérations liées à l’élection et à mettre en oeuvre l’appel au boycott par tous les moyens légaux à leur disposition.”

Ange Aboa, version français Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up