for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus/Allemagne: Merkel adopte un ton plus ferme, s'adresse aux jeunes

Alors que les Etats fédérés allemands sont convenus mercredi d'élargir les mesures sanitaires destinées à enrayer la propagation du coronavirus face à la hausse des nouveaux cas, Angela Merkel a prévenu que des restrictions encore plus strictes pourraient être nécessaires et a appelé les jeunes à ne pas se rassembler. /Photo prise le 14 octobre 2020/REUTERS/Stefanie Loos

BERLIN (Reuters) - Alors que les Etats fédérés allemands sont convenus mercredi d’élargir les mesures sanitaires destinées à enrayer la propagation du coronavirus face à la hausse des nouveaux cas, Angela Merkel a prévenu que des restrictions encore plus strictes pourraient être nécessaires et a appelé les jeunes à ne pas se rassembler.

“Ce que nous faisons dans les prochains jours et les prochaines semaines sera décisif pour la façon dont nous sortirons de cette pandémie”, a dit la chancelière lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion avec les dirigeants des 16 Etats, ajoutant que l’objectif était de préserver l’économie.

Dans le cadre de l’accord scellé mercredi, le seuil de contamination provoquant l’instauration de mesures plus strictes - couvre-feu pour les bars, limitation des rassemblements - a été revu à 35 nouvelles infections pour 100.000 habitants sur une période de sept jours, contre 50 auparavant.

Si ces mesures ne suffisent pas à endiguer la hausse des nouveaux cas, des restrictions supplémentaires seront instaurées afin d’éviter un deuxième confinement total qui aurait des effets dévastateurs pour l’économie.

“Nous sommes bien plus proches d’un deuxième confinement que nous ne voulons le penser”, a déclaré le Premier ministre de Bavière, Markus Soëder, au cours de la conférence de presse.

Angela Merkel a souligné qu’il était important que les jeunes jouent leur rôle dans la lutte contre la crise sanitaire, alors que des fêtes privées ont été dénoncées à l’origine de foyers d’épidémie dans plusieurs villes.

“Nous devons particulièrement appeler les jeunes à ne pas organiser quelques fêtes maintenant afin d’avoir une vie agréable demain et le jour d’après”, a-t-elle dit.

Plus de 334.000 contaminations ont été recensées en Allemagne, dont plus de 5.100 nouveaux cas mardi, selon les données rapportées par l’Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses. Le nombre de décès s’est alourdi à 9.677.

Thomas Escritt, Maria Sheahan et Paul Carrel; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up