for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA 2020: Trump, en Pennsylvanie, critique le programme environnemental de Biden

JOHNSTOWN, Pennsylvanie/PEMBROKE PINES, Floride (Reuters) - Le président républicain Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden se sont rendus mardi dans des Etats décisifs pour l’élection présidentielle américaine, la campagne s’intensifiant et s’accélérant à l’approche du scrutin du 3 novembre alors qu’un nombre record d’électeurs a voté par anticipation.

Le président républicain Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden se sont rendus mardi dans des Etats décisifs pour l'élection présidentielle américaine, la campagne s'intensifiant et s'accélérant à l'approche du scrutin du 3 novembre alors qu'un nombre record d'électeurs a voté par anticipation. /Photo prise le 13 octobre 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

Au cours d’un meeting en Pennsylvanie, son deuxième événement de campagne en autant de soirées, Donald Trump a vivement critiqué Joe Biden pour ses politiques environnementales et énergétiques. Le président sortant a accusé son rival de vouloir interdire la fracturation hydraulique (“fracking”), une mesure qui selon lui nuirait à l’économie de cet Etat.

“L’une des questions les plus importantes pour la Pennsylvanie est la survie de votre industrie de fracturation hydraulique”, a dit à la foule Donald Trump qui, à trois semaines du scrutin, effectue une course contre la montre après son repos forcé dû au COVID-19.

L’actuel locataire de la Maison blanche a prévu de tenir d’autres meetings durant la semaine alors qu’il cherche à refaire son retard sur l’ancien vice-président, donné nettement en tête des sondages nationaux.

Dans certains Etats décisifs, toutefois, l’écart entre les deux rivaux est plus restreint. Un sondage Reuters/Ipsos publié lundi donne à Joe Biden une avance de 7 points de pourcentage dans les intentions de vote en Pennsylvanie, contre 5 points une semaine plus tôt dans cet Etat où Donald Trump s’est imposé de justesse en 2016.

Joe Biden s’est de nouveau rendu en Floride mardi, cherchant à conquérir l’électorat senior en critiquant la gestion par Donald Trump de la crise sanitaire du coronavirus. S’exprimant devant une cinquantaine de personnes réunies dans un centre communautaire, il a déclaré que le président républicain avait imprudemment ignoré la menace représentée par le virus pour cette population à risque.

“Pour Donald Trump, vous êtes sacrifiables. Vous êtes négligeables. Virtuellement vous n’êtes personne. C’est comme cela qu’il voit les seniors”, a-t-il dit.

Un succès de Joe Biden en Floride pourrait porter un coup dur aux chances de réélection de Donald Trump. La dernière enquête d’opinion dans cet Etat où le président républicain a repris sa campagne lundi montre que le candidat démocrate a la faveur de certains groupes démographiques décisifs, en premier lieu les seniors.

Donald Trump a prévu de se rendre cette semaine en Iowa, Caroline du Nord, Georgie et Floride, des Etats où il est populaire, laissant suggérer que sa campagne est focalisée sur l’électorat conservateur de Trump plutôt que sur la conquête des électeurs indécis.

Près de 12 millions d’Américains ont déjà voté par anticipation, dont plus de 1,6 million en Floride, selon les données du groupe Elections Project, basé à l’Université de Floride et qui répertorie les chiffres sur le vote anticipé.

Nandita Bose et Joseph Ax, avec Steve Holland et Jason Lange; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up