for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

USA 2020: Trump, en meeting, dit se sentir "puissant" après sa guérison

Donald Trump a tenu lundi en Floride son premier meeting de campagne électorale depuis qu'il a annoncé plus tôt ce mois-ci avoir été contaminé par le coronavirus, apparaissant sans masque pour un rassemblement en extérieur durant lequel le président américain a vanté sa gestion de la crise sanitaire. /Photo prise le 12 octobre 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

SANFORD, Floride (Reuters) - Donald Trump a tenu lundi en Floride son premier meeting de campagne électorale depuis qu’il a annoncé plus tôt ce mois-ci avoir été contaminé par le coronavirus, apparaissant sans masque pour un rassemblement en extérieur durant lequel le président américain a vanté sa gestion de la crise sanitaire.

A son arrivée à l’aéroport de Sanford où se tenait l’événement, Donald Trump a lancé des masques en direction de la foule puis a régulièrement évoqué sa guérison du COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus.

“J’en ai désormais terminé. Ils disent que je suis immunisé. Je me sens si puissant”, a dit l’actuel locataire républicain de la Maison blanche à des milliers de partisans se tenant côte à côte, pour la plupart non munis d’un masque. “J’embrasserai les gars et les belles femmes. Je vais vous donner un gros baiser”, a-t-il ajouté.

Ce déplacement marque le début d’un sprint de trois semaines jusqu’à l’élection présidentielle du 3 novembre, pour laquelle Donald Trump est devancé dans les sondages par son rival démocrate Joe Biden.

Le meeting floridien, le premier des quatre rassemblements que Donald Trump a prévus cette semaine, a montré que le président sortant n’avait pas modifié son approche depuis son infection au coronavirus. “Si vous voulez sortir, sortez”, a-t-il dit à la foule.

Les détracteurs reprochent à Donald Trump de ne pas inciter ses partisans, ni même le personnel de la Maison blanche, à porter des masques de protection et à respecter la distanciation sociale.

Plus d’une dizaine de conseillers du président républicain ont été testés positifs au coronavirus, qui a infecté plus de 7,8 millions d’Américains et causé plus de 214.000 décès dans le pays.

Dans la journée, la Maison blanche avait fait savoir que Donald Trump avait été testé négatif au coronavirus pendant plusieurs jours consécutifs et n’était pas contagieux.

Steve Holland, avec Joseph Ax, John Whitesides, Trevor Hunnicutt et Jarrett Renshaw; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up