for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

La justice irlandaise refuse d'extrader Bailey, condamné pour le meurtre de Toscan du Plantier

Le producteur de cinéma français Daniel Toscan du Plantier assiste aux funérailles de son épouse Sophie. La justice irlandaise a rejeté pour la troisième fois lundi une demande d'extradition du journaliste anglais Ian Bailey, condamné en mai 2019 en France à vingt-cinq ans de prison pour le meurtre de Sophie Toscan du Plantier en 1996 en Irlande. /Photo d'archives/REUTERS/Anais-Nicole Brunel

DUBLIN (Reuters) - La justice irlandaise a rejeté pour la troisième fois lundi une demande d’extradition du journaliste anglais Ian Bailey, condamné en mai 2019 en France à vingt-cinq ans de prison pour le meurtre de Sophie Toscan du Plantier en 1996 en Irlande.

Ian Bailey, qui a toujours nié être l’auteur du meurtre, n’était ni présent ni représenté à son procès devant la cour d’assises de Paris. Il n’a jamais été inculpé par la justice irlandaise en raison de preuves jugées insuffisantes.

Dans sa décision rendue lundi, le juge Paul Burns a estimé que Ian Bailey avait un “droit acquis” de ne pas être extradé, sur la base de précédentes décisions judiciaires.

L’épouse du producteur de cinéma français Daniel Toscan du Plantier avait été tuée à coups de pierre et de parpaing en décembre 1996 alors qu’elle était en vacances dans un hameau du comté de Cork, dans le sud de l’Irlande.

Padraic Halpin, version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up