for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Le cardinal australien George Pell reçu en audience privée par le pape François

Le cardinal australien George Pell (photo), disculpé en avril dernier d'abus sexuels sur mineurs, s'est entretenu lundi en audience privée avec le pape François au moment où l'Eglise catholique est une nouvelle fois aux prises avec un scandale financier. /Photo prise le 30 septembre 2020/REUTERS/Alberto Lingria

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le cardinal australien George Pell, disculpé en avril dernier d’abus sexuels sur mineurs, s’est entretenu lundi en audience privée avec le pape François au moment où l’Eglise catholique est une nouvelle fois aux prises avec un scandale financier.

Ancien conseiller et ex-trésorier du Vatican chargé d’aider le pape à réformer les institutions de l’Eglise, George Pell avait été condamné en première instance en 2018 à six ans d’emprisonnement pour abus sexuels sur deux mineurs à la fin des années 1990. En avril dernier, la Haute Cour de justice d’Australie a annulé au bénéfice du doute sa condamnation et autorisé sa libération immédiate après 13 mois de détention.

Le Vatican n’a pas fourni de détails sur l’audience privée entre le pape et le cardinal Pell. “Ça s’est très bien passé”, a simplement confié ce dernier à la presse.

George Pell est retourné à Rome le 30 septembre dernier, quelques jours à peine après le limogeage du cardinal italien Angelo Becciu en raison d’accusations de détournements de fonds et de népotisme.

Les deux hommes ont entretenu des relations orageuses quand le premier était cardinal-préfet du secrétariat pour l’Economie et le second numéro deux au secrétariat d’Etat. Des médias italiens ont même affirmé que le cardinal italien avait envoyé de l’argent en Australie pour aider les “ennemis” de George Pell - des accusations démenties par l’avocat du prélat italien.

L’avocat australien de Pell a réclamé pour sa part l’ouverture d’une enquête.

Après la mise à l’écart d’Angela Becciu, George Pell a déclaré que “le Saint-Père a été élu pour nettoyer les finances du Vatican”. “C’est un travail de longue haleine, et il faut le remercier et le féliciter pour ces récents développements”, avait-il ajouté, espérant que le “nettoyage des écuries” allait se poursuivre.

Philip Pullella avec Sonali Paul à Melbourne; version française Henri-Pierre André, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up