for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Apportez votre crayon : Les Lituaniens aux urnes sur fond d'épidémie

VILNIUS (Reuters) - Les Lituaniens sont appelés à apporter leur propre crayon pour éviter les risques de contagion lors d’élections législatives dimanche qui font figure de vote de confiance sur la gestion de l’épidémie de coronavirus par le Premier ministre Saulius Skvernelis.

Les Lituaniens sont appelés à apporter leur propre crayon pour éviter les risques de contagion lors d'élections législatives dimanche qui font figure de vote de confiance sur la gestion de l'épidémie de coronavirus par le Premier ministre Saulius Skvernelis (en photo). /Photo d'archives/REUTERS/Ints Kalnins

Le parti centriste des Paysans et des Verts du Premier ministre est au coude-à-coude avec l’Union de la Patrie, formation de centre-droit issue du mouvement indépendantiste des années 1980.

Réunissant chacun environ 15% des électeurs d’après les sondages, et avec 15 autres partis en lice, une nouvelle coalition semble inévitable mais sa composition reste incertaine.

De nombreux électeurs de cet Etat de 3 millions d’habitants bordant la mer Baltique déplorent les inégalités de revenus en dépit de la croissance éclair de l’économie depuis l’entrée dans l’Union européenne en 2004.

Environ 20% de la population était menacée par la pauvreté en 2019, notamment chez les plus âgés, la même proportion qu’il y a dix ans, selon l’institut national des statistiques.

Toutefois, la relative résistance de l’économie face aux conséquences de l’épidémie a en partie contrebalancé le recul du gouvernement dans les sondages d’opinion après des accusations de corruption.

L’ECONOMIE RÉSISTE AU COVID

L’économie a subi une contraction de 4% au deuxième trimestre, la deuxième meilleure performance parmi les pays de l’Union européenne. La banque centrale a expliqué ce résultat par un confinement rapide et court, des mesures de soutien généreuses du gouvernement et des partenaires commerciaux relativement épargnés.

La Lituanie a enregistré 8.714 contaminations - dont un record de 205 nouveaux cas samedi - et 103 décès.

Soucieux de limiter les risques de contagion, les responsables du scrutin ont demandé aux électeurs de se munir de leur propre crayon. Des isoloirs ont été installés sur des places ainsi qu’un bureau électoral “drive-in”.

De nombreux lituaniens suivent avec attention la réaction du gouvernement à la répression contre les manifestations antigouvernementales dans la Biélorussie voisine après une élection contestée.

La Lituanie, et ses voisins, la Lettonie et l’Estonie ont été les premiers membres de l’Union européenne à imposer des sanctions contre le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

Vilnius a accueilli la chef de file de l’opposition Sviatlana Tsikhanouskaya qui a fui son pays après le scrutin du 9 août, que ses partisans jugent truqué.

Dans le système électoral hybride lituanien, la moitié du parlement qui compte 141 membres sera élu dimanche dans le cadre d’un vote à la proportionnelle. Les autres parlementaires sont élus dans les circonscriptions, avec un scrutin entre les deux candidats arrivés en tête prévu le 25 octobre.

Les résultats sont attendus dimanche aux environs de 21h00 GMT.

Version française Gwénaëlle Barzic

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up