for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: Boris Johnson va annoncer de nouvelles règles lundi

LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson devrait annoncer de nouvelles mesures lundi pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, en associant plus étroitement les élus locaux des régions les plus affectées.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson devrait annoncer de nouvelles mesures lundi pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, en associant plus étroitement les élus locaux des régions les plus affectées. /Photo prise le 8 octobre 2020/REUTERS/Aaron Chown

Tout en souhaitant éviter un nouveau confinement national qui pénaliserait l’économie, le gouvernement s’efforce de contenir une recrudescence des contaminations et d’endiguer la colère croissante dans le nord et le centre de l’Angleterre.

Le ministre du Logement Robert Jenrick a refusé dimanche de dévoiler le contenu de ces mesures, précisant seulement qu’il y aurait davantage de coopération avec les élus locaux.

“En complément des règles simples, de base, qui s’appliquent à l’ensemble du pays, nous mettons en place un cadre pour ces endroits où le virus est très fort”, a-t-il expliqué sur Sky News.

“Nous souhaitons maintenant la collaboration la plus solide possible entre le gouvernement central et les exécutifs locaux”, a-t-il dit. “Donc c’est une bonne chose que nous prenions des mesures dans ces collectivités et que nous mettions au point des mesures en lien avec les personnes qui connaissent le mieux ces endroits”.

Les responsables locaux seront davantage impliqués dans le système de traçage des cas contacts qui est critiqué et il y aura également de nouvelles règles concernant les déplacements, a-t-il dit.

Mais le gouvernement devra peut-être aller plus loin pour calmer la colère qui gronde dans le nord de l’Angleterre où certaines régions font face à des mesures de restriction renforcées depuis plusieurs semaines.

Certains dirigeants locaux estiment qu’il reste encore un fossé avec le gouvernement sur les mesures à prendre, alors que l’exécutif est accusé depuis plusieurs mois de laisser de côté les élus locaux.

Le Parti travailliste a appelé de son côté le gouvernement à accroître les mesures de soutien si certaines entreprises étaient dans l’obligation de fermer.

“Ce que nous voulons vraiment (...) c’est que le gouvernement arrive avec un plan de soutien financier pour permettre aux gens de se conformer aux restrictions sanitaires” a expliqué Lisa Nandy, responsable de la politique étrangère du Parti travailliste, sur la BBC.

Elizabeth Piper, version française Gwénaëlle Barzic

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up