for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Séoul assouplit la distanciation sociale face au reflux du Covid

À Séoul. La Corée du Sud va assouplir certaines règles de distanciation sociale à partir de lundi, en permettant notamment aux bars de nuit de rouvrir et aux événements sportifs de reprendre avec du public, face à la baisse du nombre de contaminations par le coronavirus ces dernières semaines. /Photo prise le 9 octobre 2020/REUTERS/Kim Hong-Ji

SEOUL (Reuters) - La Corée du Sud va assouplir certaines règles de distanciation sociale à partir de lundi, en permettant notamment aux bars de nuit de rouvrir et aux événements sportifs de reprendre avec du public, face à la baisse du nombre de contaminations par le coronavirus ces dernières semaines.

Le nombre de nouveaux cas recensés chaque jour se situe dans une fourchette à deux chiffres depuis deux semaines, à comparer à 440 en août après des foyers de contamination dans une église et un rassemblement politique, ce qui avait conduit le gouvernement à annoncer des restrictions sur les rassemblements et certaines activités économiques.

“Nous allons abaisser le niveau de distance sociale à l’échelle nationale mais nous allons maintenir un contrôle sur des facteurs de risque tels que les activités de vente à domicile”, a déclaré le Premier ministre Chung Sye-kyun lors d’un rassemblement dimanche.

“De nombreux citoyens ressentent de la lassitude face à cette distanciation prolongée et nous avons également tenu compte de son impact sur l’économie”, a-t-il expliqué.

Cet assouplissement signifie que des établissements dédiés au divertissement tels que les clubs de nuit et les bars à karaoké pourront rouvrir et des stades pourront être remplis à 30% pour des compétitions sportives.

Les activités à risque telles que les petits rassemblements religieux demeurent interdits, a précisé le gouvernement.

Le ministre de la Santé Park Neung-hoo a mis en garde contre tout relâchement, soulignant que le pays restait confronté à la double menace du Covid-19 et de la grippe.

“Nous avons appris de notre expérience passée que la moindre imprudence peut conduire à une nouvelle propagation de large ampleur du virus”, a-t-il dit lors d’un autre rassemblement.

L’Agence coréenne de prévention et de contrôle des maladies a fait état de 58 nouveaux cas à minuit samedi, portant le total des contaminations à 24.606 et le bilan à 432 décès.

Hyonhee Shin, version française Gwénaëlle Barzic

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up