for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Haut-Karabakh: Bakou accuse la France de manquer à son devoir de neutralité

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères (photo) a accusé samedi la France de manquer à son devoir de neutralité dans sa tentative de médiation dans le conflit du Haut-Karabakh. /Photo prise le 9 octobre 2020/REUTERS

BAKOU (Reuters) - Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères a accusé samedi la France de manquer à son devoir de neutralité dans sa tentative de médiation dans le conflit du Haut-Karabakh.

Lors d’une conférence de presse, Ceyhun Bayramov a estimé que la France avait violé le principe de neutralité, soulignant que l’Azerbaïdjan n’avait en revanche observé aucune violation de ce type de la part de Moscou.

Un accord de cessez-le-feu est intervenu à midi heure locale entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan afin de procéder à un échange de prisonniers et des dépouilles des victimes du conflit.

La France a appelé à un strict respect de ce cessez-le-feu - - qui a subi rapidement de nombreuses violations selon les belligérants - afin de “créer les conditions d’une cessation permanente des hostilités entre les deux pays”.

“Des discussions substantielles, auxquelles les parties se sont engagées sous l’égide des co-présidents du groupe de Minsk, doivent reprendre sans préconditions”, a déclaré une porte-parole du Quai d’Orsay, ajoutant que la France restait “mobilisée pour y contribuer dans ce cadre”.

Nailia Bagirova et Andrew Osborn, rédigé par Maria Tsvetkova; version française Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up