for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Exercices anti-sous-marins du Japon en mer de Chine méridionale

TOKYO/PEKIN (Reuters) - Le Japon a mené vendredi des exercices anti-sous-marins en mer de Chine méridionale, y déployant trois bâtiments dont un port-aéronefs et un sous-marin, a rapporté samedi le ministère japonais de la Défense.

L’objectif des exercices menés par les forces maritimes d’autodéfense japonaises était d’”accroître leurs capacités tactiques”, a dit le ministère dans un communiqué, sans donner davantage de détails sur le lieu exact des manoeuvres.

Près de la quasi-totalité de ces eaux, riches en matières premières et ressources énergétiques, est revendiquée par la Chine, qui a installé des postes militaires sur des îlots artificiels dans la zone.

D’autres pays, dont la Malaisie et les Philippines, revendiquent aussi des parties de la mer de Chine méridionale.

La Chine est accusée par les Etats-Unis d’avoir militarisé la mer de Chine méridionale et tenté d’intimider ses voisins asiatiques pour que ceux-ci n’exploitent pas les richesses de ces eaux.

Prenant note des exercices japonais, le Global Times, tabloïd nationaliste adossé au Parti communiste chinois, a écrit samedi que les fréquentes activités militaires en mer de Chine méridionale ne favorisaient pas la sécurité et la stabilité dans la région, et que la Chine s’opposait fermement à ces manoeuvres.

Sakura Murakami à Tokyo et Ryan Woo à Pékin; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up