for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA 2020: Les étapes clé de la campagne électorale

WASHINGTON (Reuters) - L’hospitalisation de Donald Trump en fin de semaine dernière, après un test positif au coronavirus, a renforcé la place centrale qu’occupe la crise sanitaire dans la campagne pour l’élection présidentielle du 3 novembre aux Etats-Unis.

L'hospitalisation de Donald Trump en fin de semaine dernière, après un test positif au coronavirus, a renforcé la place centrale qu'occupe la crise sanitaire dans la campagne pour l'élection présidentielle du 3 novembre aux Etats-Unis. /Photo prise le 5 octobre 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

L’actuel locataire républicain de la Maison blanche a retrouvé mercredi le Bureau ovale, deux jours à peine après être sorti de l’hôpital, avec la volonté de se présenter comme un homme ayant surmonté la maladie et l’objectif de repartir en campagne pour refaire son retard sur son rival démocrate Joe Biden, donné en tête des intentions de vote.

Une semaine après un premier débat chaotique et marqué par des attaques personnelles, le 30 septembre à Cleveland (Ohio), la campagne Trump a souligné la volonté du président sortant de participer comme prévu au deuxième des trois débats programmés en amont du scrutin, le 15 octobre à Miami (Floride). Joe Biden a dit vouloir que les conditions sanitaires soient réunies.

Avant cette nouvelle confrontation télévisée entre Donald Trump et Joe Biden se tenait mercredi soir à Salt Lake City (Utah) l’unique débat des colistiers, lors duquel le vice-président républicain Mike Pence et la sénatrice démocrate Kamala Harris se sont notamment opposés sur la gestion par l’administration Trump de la crise sanitaire.

MERCREDI 30 SEPTEMBRE

CLEVELAND, Ohio - Le président républicain Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden se retrouvent pour un premier débat qui donne rapidement lieu à une cacophonie, l’actuel locataire de la Maison blanche interrompant régulièrement l’ancien vice-président en dépit des rappels à l’ordre du modérateur.

Si plusieurs thèmes sont comme prévu abordés au cours des 90 minutes, il est difficile pour l’un comme pour l’autre d’avancer ses arguments, et les attaques personnelles fusent.

“Si j’ai les voix, tout sera fini, il s’en ira”, déclare Joe Biden en réponse aux critiques de Donald Trump sur le vote par voie postale selon lui propice à la fraude et justifiant qu’il mette en doute la légitimité du scrutin.

MERCREDI 7 OCTOBRE

SALT LAKE CITY, Utah - Deux jours après le retour de Donald Trump à la Maison blanche suite à son hospitalisation pour recevoir un traitement contre le COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, le vice-président Mike Pence et la sénatrice démocrate Kamala Harris s’opposent sur la gestion par l’administration de la crise sanitaire.

Alors que la colistière de Joe Biden décrit “le plus grand échec” de l’histoire de la présidence américaine, Mike Pence, à la tête du groupe de travail de la Maison blanche sur le coronavirus, défend l’action de l’administration républicaine et assure que la santé des Américains est une priorité de longue date de Donald Trump.

Entre les deux rivaux, séparés de plusieurs mètres et de vitres en plexiglas par précaution sanitaire, le ton est plus cordial que lors du débat Trump-Biden, ce qui ne les empêche pas de se montrer offensifs.

JEUDI 15 OCTOBRE

Deuxième débat présidentiel à Miami, Floride.

Alors que le test positif de Donald Trump au coronavirus a suscité des interrogations sur le maintien du débat, l’équipe de campagne du président républicain a assuré que celui-ci serait présent et en forme.

Un nouveau format a été évoqué par les organisateurs dans la foulée du premier débat chaotique entre l’actuel locataire de la Maison blanche et son rival démocrate, cela afin de “garantir une discussion plus ordonnée” sur les thèmes programmés, ont-ils dit. La campagne Trump a rejeté cette hypothèse.

JEUDI 22 OCTOBRE

Troisième et ultime débat présidentiel à Nashville, Tennessee.

MARDI 3 NOVEMBRE

Election présidentielle.

En raison du recours massif au vote par correspondance en ces temps de pandémie, et parce qu’il faudra des jours pour comptabiliser les bulletins de vote qui auront été envoyés ce jour-là, cachet de la poste faisant foi, il est possible que le vainqueur du scrutin ne soit connu que plusieurs jours après cette date.

LUNDI 14 DECEMBRE

Les 538 grands électeurs du Collège électoral désignés Etat par Etat votent pour élire le président. Le candidat vainqueur doit remporter au moins 270 voix.

MERCREDI 6 JANVIER 2021

Le Congrès américain se réunit pour compter les votes et déclarer le vainqueur de l’élection.

MERCREDI 20 JANVIER

Inauguration Day.

Le candidat élu est investi président des Etats-Unis.

Joseph Ax; version française Camille Raynaud, Henri-Pierre André et Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up