for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Deux djihadistes de l'EI soupçonnés d'avoir exécuté des Occidentaux transférés aux Etats-Unis

WASHINGTON (Reuters) - Deux djihadistes de l’Etat islamique soupçonnés d’avoir participé à l’exécution d’otages occidentaux en Syrie arriveront mercredi aux Etats-Unis, a annoncé le département de la Justice.

Alexanda Kotey et El Shafee Elsheikh (en photo), deux djihadistes de l'Etat islamique soupçonnés d'avoir participé à l'exécution d'otages occidentaux en Syrie arriveront mercredi aux Etats-Unis, a annoncé le département de la Justice. /Photo d'archives/REUTERS/Syrian Democratic Forces

Alexanda Kotey et El Shafee Elsheikh appartenaient au groupe des “Beatles”, quatre membres de l’EI surnommés ainsi en raison de leur accent britannique.

Ils sont soupçonnés d’avoir détenu ou exécuté plusieurs otages occidentaux, dont les journalistes américains James Foley et Steven Sotloff et les travailleurs humanitaires Kayla Mueller et Peter Kassig.

Ils ont également été les geôliers de Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres, quatre otages français libérés en avril 2014 après plusieurs mois de captivité.

Alexanda Kotey et El Shafee Elsheikh ont été capturés par des combattants kurdes qui les ont remis aux autorités américaines.

“Les accusations (qui pèsent sur eux) sont le fruit de plusieurs années de travail pour que justice soit rendue à nos concitoyens assassinés par l’EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant, ancien nom de l’EI). Même si cela ne les fera pas revenir, nous allons obtenir justice pour eux, pour leurs familles et pour tous les Américains”, a déclaré dans un communiqué l’Attorney general (ministre de la Justice) William Barr.

Pour bâtir leur dossier, la justice américaine a obtenu le soutien des autorités britanniques qui ont exigé en contrepartie que la peine capitale ne soit pas requise contre eux.

“En ce qui concerne leur chef, Mohamed Emwazi (surnommé Djihadi John) il a subi une autre facette de la volonté américaine, la puissance de notre armée, qui l’a visé avec succès dans une frappe aérienne il y a plusieurs années”, a déclaré le procureur général adjoint à la Sécurité nationale, John Demers lors d’une conférence de presse.

Les familles de James Foley et Steven Sotloff, Kayla Mueller et Peter Kassig ont salué les annonces de la justice américaine.

“James, Peter, Kayla et Steven ont été enlevés, torturés, battus, affamés et assassinés par les membres de l’Etat islamique en Syrie”, ont dit ces familles dans un communiqué commun

Avec Idrees Ali; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up