for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Vingt-cinq morts dans l'attaque d'un convoi de déplacés au Burkina, dit l'Agence des Nations unies pour les réfugiés

DAKAR (Reuters) - Des hommes armés ont tué 25 personnes dans le nord du Burkina Faso en s’attaquant à un convoi de déplacés qui tentaient de regagner leur domicile, a déclaré mercredi l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

L’attaque a eu lieu dans la nuit du 4 octobre près de la ville de Pissila, dans la région Centre-Nord. Les hommes ont été séparés des femmes et des enfants puis abattus. Les femmes et les enfants ont eu la vie sauve, a déclaré le HCR dans un communiqué s’appuyant sur les témoignages des survivants.

Des centaines de civils ont été tués et près d’un million de personnes déplacées par les violences religieuses ou intercommunautaires au Burkina Faso, où des groupes armés djihadistes se sont implantés ces dernières années.

Edward McAllister; version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up