for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus-Un haut conseiller de la Maison blanche testé positif

Stephen Miller, un haut conseiller de la Maison blanche, a été diagnostiqué mardi malade du COVID-19, le dernier cas de contamination au coronavirus rapporté dans l'entourage premier de Donald Trump depuis que le président républicain a annoncé la semaine dernière avoir été infecté. /Photo prise le 15 juillet 2020/REUTERS/Carlos Barria

WASHINGTON (Reuters) - Stephen Miller, un haut conseiller de la Maison blanche, a été diagnostiqué mardi malade du COVID-19, le dernier cas de contamination au coronavirus rapporté dans l’entourage premier de Donald Trump depuis que le président républicain a annoncé la semaine dernière avoir été infecté.

“Depuis cinq jours, je travaille à distance et me suis placé en isolement, étant testé négatif quotidiennement jusqu’à hier”, a déclaré Stephen Miller dans un communiqué. “Aujourd’hui j’ai été testé positif au COVID-19 et suis en quarantaine”.

Donald Trump a effectué lundi son retour à la Maison blanche après avoir passé trois nuits au centre médical militaire Walter Reed, à proximité de Washington. Le président sortant, qui ambitionne d’être réélu le 3 novembre face au démocrate Joe Biden, a appelé les Américains à ne pas avoir peur du coronavirus.

Les Etats-Unis sont le pays au monde le plus touché par la pandémie de coronavirus, avec plus de 210.000 décès.

En plus de Donald Trump et de son épouse Melania, la porte-parole de la Maison blanche Kayleigh McEnany, la conseillère Hope Hicks et le directeur de la campagne électorale de Trump, Bill Stepien, ont été testés positifs au coronavirus ces derniers jours. Katie Miller, l’épouse de Stephen Miller et porte-parole du vice-président Mike Pence, avait été infectée en mai.

Le principal expert américain en maladies infectieuses, Anthony Fauci, a déclaré que la multiplication récente des contaminations à la Maison blanche aurait pu être évitée.

Interrogé, lors d’un événement organisé à l’American University dans le Massachusetts, sur les moyens de discuter de prévention face au coronavirus avec des personnes estimant qu’il s’agit d’un canular, il a répondu: “Regardez ce qui s’est passé cette semaine à la Maison blanche. C’est une réalité. Et chaque jour qui passe, davantage de personnes sont infectées”.

“Ce n’est pas un canular”, a poursuivi Fauci, dont les recommandations face à la crise sanitaire - notamment le port du masque - ont contrasté avec la position de Donald Trump qui a régulièrement minimisé la dangerosité du virus. “C’est une situation regrettable parce que cela aurait pu être évité”.

Steve Holland, Trevor Hunnicutt, Mohammad Zargham; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up