for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Des officiels syriens visés par une plainte pour crime contre l'humanité en Allemagne

Une plainte pour crime contre l'humanité visant des responsables du régime syrien a été déposée en Allemagne par des victimes d'attaques chimiques dans des zones que tenait la rébellion. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

BERLIN (Reuters) - Une plainte pour crime contre l’humanité visant des responsables du régime syrien a été déposée en Allemagne par des victimes d’attaques chimiques dans des zones que tenait la rébellion.

Les avocats des victimes ont saisi les services du procureur fédéral en vertu de la loi de compétence universelle qui permet de poursuivre en Allemagne les auteurs présumés de crimes contre l’humanité, quel que soit le pays où ils ont été commis.

Leur plainte porte sur les attaques sans doute au gaz sarin commises en 2013 dans la plaine de la Ghouta et en 2017 à Khan Cheikhoune et qui ont fait au moins 1.400 morts.

Les avocats disent s’appuyer sur les témoignages de 17 survivants et de 50 transfuges informés des programmes militaires chimiques du régime syrien.

Le gouvernement syrien dément avoir employé des armes chimiques contre la population civile.

“Si les procureurs déterminent qu’ils disposent de suffisamment d’éléments pour délivrer des mandats d’arrêt visant des membres du régime Assad, ce sera une avancée majeure dans un processus à plus long terme visant à faire juger des responsables syriens”, a commenté Steve Kostas, avocat de la Fondation Open Society, une des trois organisations à l’origine de cette plainte.

Joseph Nasr; version française Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up