for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: La contamination de sénateurs républicains bloque le plan de relance

La contamination de Donald Trump et de trois sénateurs républicains par le coronavirus complique un peu plus encore la conclusion d'un difficile accord sur le plan de relance de l'économie américaine. A l'annonce de ces contaminations, le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell (en photo), a interrompu la session parlementaire jusqu'au 19 octobre. /Photo prise le 30 septembre 2020/REUTERS/Joshua Roberts

WASHINGTON (Reuters) - La contamination de Donald Trump et de trois sénateurs républicains par le coronavirus complique un peu plus encore la conclusion d’un difficile accord sur le plan de relance de l’économie américaine, durement touchée par l’épidémie.

A l’annonce de ces contaminations, le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a interrompu la session parlementaire jusqu’au 19 octobre.

De telle sorte qu’aucun accord ne devrait intervenir dans l’immédiat, malgré une semaine d’intenses tractations entre la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.

Ces derniers se sont rencontrés la semaine dernière pour tenter, sans succès, de trouver un compromis à la mesure du défi économique que représente l’épidémie, qui a déjà coûté la vie à plus de 209.000 personnes et fait des millions de chômeurs aux États-Unis.

Les discussions achoppent toujours sur les aides aux collectivités locales mais aussi sur les demandes démocrates en matière de crédit d’impôt pour les familles avec enfant, de sécurité au travail, de système de santé et d’aide aux petites entreprises.

La majorité démocrate à la Chambre propose un plan de 2.200 milliards de dollars mais l’administration Trump juge que ce projet n’est pas crédible et évoque pour sa part un ensemble de mesures d’un montant de 1.600 milliards.

Bien que le président américain, hospitalisé depuis vendredi, a répété à plusieurs reprises vouloir parvenir à un accord, difficile de dire s’il agit en coulisse pour relancer les discussions.

Susan Cornwell, version française Laura Marchioro, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up