for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Netanyahu accuse le Hezbollah de détenir un stock d'armes près de l'aéroport de Beyrouth

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (photo) a accusé mardi le Hezbollah libanais de stocker des armes à proximité de l'aéroport international de Beyrouth, où le chef du mouvement chiite l'a aussitôt accusé de mensonge. /Photo prise le 8 septembre 2020/REUTERS/Alex Kolomoisky

NATIONS UNIES (Reuters) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé mardi le Hezbollah libanais de stocker des armes à proximité de l’aéroport international de Beyrouth, où le chef du mouvement chiite l’a aussitôt accusé de mensonge.

Netanyahu, qui s’exprimait en visioconférence lors de l’Assemblée générale des Nations unies, a prévenu que ce dépôt d’armes dans le quartier résidentiel de Jnah, pourrait bien devenir l’endroit où “pourrait avoir lieu la prochaine explosion”, en référence à la catastrophe du 4 août dernier sur le port de Beyrouth qui a fait près de 200 morts.

Le chef du gouvernement israélien a exhorté la population libanaise à “agir sans attendre” et manifester contre la présence de ce stock d’armes. “Parce que si cette chose explose, ce sera unen ouvelle tragédie”, a-t-il ajouté.

“Je dis au peuple du Liban qu’Israël ne vous veut aucun mal. En revanche, l’Iran le veut. L’Iran et le Hezbollah vous ont délibérément mis en danger”, a-t-il ajouté.

A Beyrouth, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a démenti les affirmant de Netanyahu, l’accusant en retour de chercher à provoquer les Libanais.

“Il y peu de temps, le Premier ministre de l’ennemi a prononcé un discours aux Nations unies, proférant des choses visant comme toujours à opposer le peuple libanais au Hezbollah”, a-t-il dit dans un discours télévisé.

Michelle Nichols avec Ellen Francis à Beyrouth

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up